Moi Je

Aller en bas

Moi Je

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 23:15

#1: Moi Je Auteur: illarramendi, Localisation: Dordogne
Posté le: Ven Avr 10, 2009 10:16 pm


L'époque en étant aux inspirations cosmiques, je me suis dis que je pouvais allègrement raconter mon expérience.



Dès que j'avais l'occasion, pendant la fin de l'enfance et le début de
l'adolescence, je passais par la fenètre de ma chambre, vers 3 heures
du matin.

En attendant, je lisais des "Tout l'Univers" ou des manuels de conditionnement historique dont je me suis heureusement distancé aujourd'hui.



J'ai acquis ma culture seul, par les livres, et je l'ai remise totalement en question quelques années plus tard.



Je passais donc par la fenètre, à trois heures du matin... Je
sortais du terrain familial par un trou sous la haie de conifères et je
débouchais sur la route...

Un petit champ à passer et je me retrouvais dans le bois, toujours
une montée d'adrénaline lorsque je le franchissait à cette heure-ci.
C'était pas long, juste une vingtaine de mètres dans l'obscurité.
Suffisant pour réveiller toutes les peurs ancestrales du noir et de la
forêt....



J'avais ma dose pour rester éveillé...



Ensuite, c'était un près montant qui menait à une tour dominant
toute la vallée de la Dordogne...C'était mon refuge, mon église, mon
antre.



Une porte facilement ouvrable, un escalier sur la gauche, enfermé
par des lattes de bois, et on accède à un étage qui débouche sur une
rampe extérieure. Attention, là, le plancher de l'étage est pourri, c
'est un exercice dangereux.

On débouche donc sur un escalier extérieur, avec rambarde en fer, pour accéder au sommet de la tour.



Là, c'est le repos du guerrier (j'avais à peine 12 ans), la récompense...



Un ciel totalement étoilé, avec ses mille lumières, ses mille
vérités, une vallée éclairée, où je savais que la plupart de mes
semblables dormaient...



A côté de moi, dirigée vers le Sud, une statut métallique du
Christ, totalement immobile (bien sûr), une main gauche ouverte comme
pour arrêter quelque chose...


Cette figure humaine, même métallique, fut le refuge de mes secrets et
frustrations d'adolescent. Alors oui, je peux dire que j'ai longuement
parlé au Christ, avec le coeur, avec les tripes, je lui ai tout dit...



Il en fut de même avec les étoiles, seules compagnes de ces longues
nuits à attendre l'Astre central se lever. Car je n'étais là, il faut
le dire, que pour voir le Soleil se lever (déjà, à l'époque, j'étais
fada du Soleil).



J'attendais ainsi des heures pour voir l'aube se lever, la lumière de l'astre divin se dévoiler enfin..



De ces heures de patience, de méditations, d'attente, je devrais avoir une révélation à vous faire, non?



Non, je n'en ai aucune...



Nous ne sommes rien, absolument rien.



Mais, à bien y penser, nous sommes aussi tout, absolument tout.



Allez donc flâner sous les étoiles, allez donc attendre le Soleil.



Pour ma part, je sais que je suis un élu, un messager de l'Univers...



J'y suis allé, j'ai vu, et j'ai juste envie d'y revenir.

#2: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Avr 11, 2009 9:32 am



Citation:
Nous ne sommes rien, absolument rien.



Mais, à bien y penser, nous sommes aussi tout, absolument tout.



Allez donc flâner sous les étoiles, allez donc attendre le Soleil.



Pour ma part, je sais que je suis un élu, un messager de l'Univers...




le message que tu "porte" est ta seul présence



ce qui me renvoie ce matin a me demander pourquoi l' activité que
je porte s'appelle apres coup "la poule aux oeufs d'or" sur le lieu dit "les portes"



La seul présence est le messager du divin sur la trame de l'univers ,
elle seul est l'élue , quand a moi , s'est l'ivresse ; tantôt , j'y
pense et puis j'oublie



Citation:
L'avarice perd tout en voulant tout gagner.

Je ne veux, pour le témoigner,

Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,

Pondait tous les jours un oeuf d'or.

Il crut que dans son corps elle avait un trésor.

Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable

A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,

S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Belle leçon pour les gens chiches :

Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

Qui du soir au matin sont pauvres devenus

Pour vouloir trop tôt être riches ?



"Dernière édition par pop-corn le Sam Avr 11, 2009 9:45 am; édité 2 fois"

#3: Auteur: Ventilo,
Posté le: Sam Avr 11, 2009 10:16 am


L' histoire nous a laissé une multitude de mots qui désignent de petites ou grandes prises de conscience.



Daïkaku en japonais désigne l'éveil parfait. Les philosophes taoistes,
Lao-tseu et Tchouang-tseu parlent de chotetsu, la transparence
matinale, sogu, deuil de l'autre, soga, deuil de soi, kendoku,
perception de son être véritable, taimyo, le merveilleux.

Dans le zen on trouve le mot satori, illumination, kensho, saisir
sa nature originelle, taigo, compréhension totale, daikaku éveil
parfait, kakujisho preuve de l'éveil de soi. les termes sont nombreux.



l'éveil est la perception sur tous les plans de l'être et comme une
réalité indubitable de ce qu'on appelle dieu, le vide parfait ou la
vérité. On nomme sagesse l'activité du coeur-esprit pour atteindre cet
état.



l'expérience du vide parfait ou de la vérité est l'apogée de la
voie mais ce n'est pas son point final. C'est plutôt un point de départ
important. Commence alors une vie faite de dons, de joie où l'on ôte la
souffrance d'autrui. C'est ji-hi, la compassion.



Ces réflexions nous amènent à comprendre que tenshin, la vérité
cosmique, le divin, Bouddha ou Brahman ne sont autres que nous-mêmes.



Extrait d'un texte écrit par un grand maître Japonais.

Hiroyuki Aoki

#4: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Avr 11, 2009 11:05 am



Citation:
C'est plutôt un point de départ important. Commence alors une vie faite de dons, de joie où l'on ôte la souffrance d'autrui. C'est ji-hi, la compassion.



Ces réflexions nous amènent à comprendre que tenshin, la vérité
cosmique, le divin, Bouddha ou Brahman ne sont autres que nous-mêmes.




oui le chemin inverse , mais on rentre bien dans le service en offre de la demande



toi tu sait ce que eux ignorent et inversement , seul la présence s'installe d'avec cet échange ou la non présence comme tu dit
!!! , l'essentiel s'est cet absolu ou il n'y a plus de place d'avec une
mesure ... si ce n'est que l'évidence de la mesure elle seul qui n'a
plus de nom


vise versa

"Dernière édition par pop-corn le Sam Avr 11, 2009 11:18 am; édité 6 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi Je

Message par Satyneh le Mer 29 Avr - 23:17

Page complète : fermeture

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum