Le Christianisme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le Christianisme

Message par Satyneh le Lun 27 Avr - 23:58

#1: le christianisme Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Ven Déc 07, 2007 11:59 pm


mes recherches de ce soir suite a un questionnement me ramenent a de drôles de pistes



me demandait par exemple que serait le monde aujourd'hui sans la venue de jésus et de mahomet

car sur le fond outre d'apporter la merde je ne comprend pas le mobile de leur venue

comme depuis quelques jours je relis les livres de catherine emerich certains trucs me trottent en plus



lorsque j'observe le comportement de jesus , côté mediatique je trouve
qu'il était dans le jugement et le prosèlitisme, me suis dit alors que
peut être il faisait du cinoche d'impression dans le but d'instaurer
des valeurs et que de file en aiguille cela fera l'affaire dans l'ordre
des choses


mais ça colle pas

Car s'il avait une vision globale de l'univers connaissant l'ordre des
choses il devrait savoir que tout a un sens et qu'il ne sert a rien
d'intervenir dans le libre choix des autres , de là l'humilité, ect...



par exemple contre les marchands du temple , ceux qui vendent dans
le temple ou ceux qui marchandise leur corps par des dépendances, en
soi marchand de leur temple , il est dans le jugement et son père l'est
aussi d'ailleurs puisque present par procuration


puis je creuse et souhaite savoir s'est quoi les esseniens car emerich
dans son livre parle qu'il aurait eu une formation chez eux, du moins
quelques tuyaux ??

et là s'est le petit bouquet de tel sorte que je me dit qu'entre
ce qu'était les esseniens et ce que sera le christianisme il y a un
monde
d'ou je ne comprend toujours pas le message soit disant véhiculer par jésus



les esseniens dont voici un extrait


Citation:
Le
plus marquant dans cette communauté était la mise en commun et la
répartition des biens de la collectivité selon les besoins de chaque
membre. Le shabbat était observé strictement, comme la pureté rituelle
(bains à l'eau froide et port de vêtements blancs). Il était interdit
de jurer, de prêter serment, de procéder à des sacrifices d'animaux, de
fabriquer des armes, de faire des affaires ou de tenir un commerce. Les
membres, après un noviciat de trois ans, renonçaient aux plaisirs
terrestres pour entrer dans une sorte de vie monacale. Leur
alimentation était particulière en ce qu'elle ne devait pas subir de
transformation, par la cuisson par exemple. Leur nourriture se
composait essentiellement de pain, de racines sauvages, et de fruits.
La consommation de viande était interdite. Ils vivaient selon des
règles strictes :



* fausse déclaration de biens : un an d'exclusion ;

* mensonge, ou scène de colère contre un autre membre de la communauté : 6 mois ;

* crachat ou rire pendant une réunion, ou une séance de prière : 1 mois

* gesticulation pendant une réunion : 10 jours ;

* port de lainages prohibé.





je trouve que s'est le tip top, d'ou jésus n'est pas fort utile
dans mes cadres de reference et a mon sens il y a une déviation notoire
du discours de ce personnage s'il a réellement existé



--------------

je passe , mais me viens un autre extrait de catherine emerich hier
dont je voulait voir sur le net ce qu'il en était de ce lieu


catherine dit "la plaine de Megiddo vers la fin des temps il y aura une grande bataille entre l'antéchrist et son adversaire"



je recherche le lieux sur internet en fait celle ci etait surelevé par
une forteresse par le passé et cette plaine a déjà eu de violants
combats et pas des moindres dont une qui attire mon attention est le
choc de 2 cultures

(Bataille de Megiddo (1918) – entre les Anglais du Commonwealth et l'Empire ottoman)

aussi

s'est un lieux tres ancien

Le site fût habité de 7000 à 500 av.JC.

impressionnant 7000 ans



voir wiki




Citation:
Megiddo est située à environ 90 km au nord de Jérusalem et à 31 km au
sud-ouest de la ville actuelle de Haïfa. Ce lieu domine la Vallée de
Jezreel au nord. C'est un important site archéologique.



Megiddo a été construite sur un tertre connu aujourd'hui sous le
nom de Tell el-Moutesellim (ou Tel Megiddo) et qui se dresse
maintenant, suite à l'empilement de nombreuses couches archéologiques,
à presque 21 mètres au-dessus de la plaine.



Il y eu trois fouilles archéologiques à Megiddo. Les premières
excavations fûrent réalisées entre 1903 et 1905 par Gottlieb Schumacher
pour la German Society for Oriental Research. En 1925, les
fouillesreprenent sous la houlette de l'Oriental Institute de
l'University of Chicago, financée par John D. Rockefeller, Jr. jusqu’à
la Seconde Guerre mondiale. Pendant ces excavations il fut decouvert
qu'il y avait 20 niveaux d'habitations, une grande partie des
découvertes sont exposées au Rockefeller Museum à Jerusalem et à
l'Oriental Institute of the University of Chicago.



Yigael Yadin conduit des excavations dans les années 1960.

Depuis 1994, The Megiddo Expedition de l'université de Tel Aviv,
dirigée par Israel Finkelstein et David Ussishkin, avec un consortium
international d'universities.



Les fouilles archéologiques, co-dirigées par Israël Finkelstein,
montrent que Megiddo fut fortifiée solidement à différentes périodes de
sa longue histoire. Les ruines mises au jour (voir Souvenirs d'un âge
d'or?) révèlent qu'à une époque, les murailles avaient entre 4 et 5 m
d'épaisseur et qu'elles furent ensuite élargies à plus de 7,50 m ;
certaines parties s'élevaient encore à plus de 3,30 m quand on les a
découvertes.



Le site archéologique comprend 25 strates et couvre 7 000 ans
d'histoire. Un musée très didactique présente le site tel qu'il devait
être : une place forte pouvant soutenir un très long siège, grâce à un
énorme silo à grains et au détournement d'une source située au pied de
la colline fortifiée. On descend à plus de 60 mètres sous terre par le
tunnel creusé dans le roc pour accéder à la source qui était murée et
bien masquée pour que les assaillants ne puissent s'en emparer.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Megiddo





ce qui est encore plus impressionnant , (j'aime bien les synchros car avec moi elles sont tres rapide)

je creuse deux troic clik et je trouve ceci





attention s'est un roman !!!!!!!!!!! mais comme rien ne viens au hassarrrr





cercle de megiddo





Citation:
Sur
le site archéologique de Megiddo, au Nord d’Israël, une découverte
archéologique majeure remettrait en cause les fondements mêmes de la
Bible. Une malédiction se déroule dans un compte à rebours implacable.
Les héros de cette énigme auront douze jours pour enrayer le processus
et tenter de sauver leurs vies.







Maya Spencer est une jeune archéologue anglaise. Elle travaille
depuis plusieurs années avec le professeur Friedmann, son tuteur. Sa
vie est entièrement consacrée à leur passion commune, l’archéologie.
Ils effectuent d’importantes recherches sur le site de Megiddo, en
Israël, autour d’un sanctuaire chaldéen datant du VIIe siècle avant
J.-C. Après deux mois d’absence, Maya rejoint l’équipe. Dès son
arrivée, surviennent de curieux phénomènes, des morts brutales qui
semblent programmées. Un compte à rebours impitoyable s’est enclenché :
chaque jour, sur un cycle de douze, s’accomplit un sacrifice. Maya et
le professeur comprennent dès lors qu’il existe un lien entre ces
disparitions et la mise au jour du sanctuaire.



La découverte inexpliquée de traces mésopotamiennes sur le site de
Megiddo tendrait en effet à prouver que la Bible ne serait qu’un
ouvrage de commande, écrit à l’instigation du roi Josias... Hypothèse
folle qui remettrait en cause les fondements même de la culture
judéo-chrétienne et troublerait l’équilibre des relations
internationales.



De nombreuses coïncidences évoquent la mise en marche d’une
malédiction. Les signes astrologiques des victimes, l’origine
chaldéenne du site, la recherche du tombeau de Josias, la présence
d’une école kabbaliste à proximité, le contexte diplomatique du
Proche-Orient... Emportés dans le cœur du cyclone, le professeur
Friedmann, Maya, Edward Rostheen, jeune diplomate américain que Maya a
rencontré pendant son voyage, Pierre, l’assistant du professeur,
Mansour, le Grand Maître des kabbalistes, sont les témoins d’un
affrontement entre la science et le divin.




je creuse juste pour voiir qui est le roi josia sur le plan historique




Citation:

Le féminin oublié de Dieu

A Fribourg, une exposition passionnante réhabilite l'identité féminine
de Dieu. Où l'on découvre que la représentation exclusivement masculine
du divin n'est pas justifiée par la Bible.


Il y a longtemps, très longtemps,
Yahvé, le dieu de l'Ancien Testament, avait une compagne, la déesse
Ashera. Grâce à l'archéologie, mais aussi à des indices donnés par la
Bible, on sait aujourd'hui qu'elle était vénérée aux côtés de son
partenaire dans le Temple de Salomon, qui fut en activité entre 930 et
587 av. J.-C.

Mais Ashera, dont 400 figurines ont été découvertes rien qu'à
Jérusalem, fut bannie du Temple en 622 av. J.-C., lorsque le roi Josias
imposa un strict monothéisme. Avec son culte disparut, dans le judaïsme
comme dans le christianisme, la part féminine du divin.




www.le" target="_blank" rel="nofollow">http://209.85.135.104/search?q=cache:dOlom7oIlB4J:www.le

(+)temps.ch/template/print.asp%3Farticle%3D220918+roi+Josias+christianisme&hl=fr&ct=clnk&cd=2&gl=fr



en fin s'est bizarre tout cela

qu'elle est le sens du christianisme dans l'histoire, alors que la base essenienne était le tiptop ??

"Dernière édition par pop-corn le Sam Déc 08, 2007 8:40 am; édité 2 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Lun 27 Avr - 23:58

#2: Auteur: LePhenix, Localisation: Québec
Posté le: Sam Déc 08, 2007 3:30 am


complément d'info sur Ashera



Asherah (de l'hébreu אשרה), est une déesse qui semble lié au culte de YHWH avant -600. Elle était peut-être son épouse.



Les sources

Les ostraca de Kuntillet 'Ajrud, dans le désert du Sinaï, datant du
VIIIe siècle avant l'ère commune portent ainsi l'inscription « Berakhti
et’hem l’YHWH Shomron [ou Shomrenou] ulèAsherato » (« Je vous ai bénis
par YHWH de Samarie et Son Asherah » ou « Je vous ai bénis par YHVH
notre gardien et Son Asherah », selon qu'on lise Shomron : Samarie ou
Shomrenou : notre gardien[1]). on trouve aussi la mention « YHWH et son
Ashera » sur une inscription datant de la monarchie tardive (vers -600)
dans la région de la Shefelah (royaume de Juda)[2].



La Bible indique confirme qu'un culte lui était rendu dans le
temple de YHWH. Ainsi, le roi Josias, vers -630 « ordonna [...] de
retirer du sanctuaire de Yahvé tous les objets de culte qui avaient été
faits pour Baal, pour Ashera et pour toute l'armée du ciel [...]. Il
supprima les faux prêtres que les rois de Juda avaient installés et qui
sacrifiaient [...] à Baal, au soleil, à la lune, aux constellations et
à toute l'armée du ciel. [...] Il démolit la demeure des prostituées
sacrées, qui était dans le temple de Yahvé[...][3] ».



Ashera est souvent vue comme la version cananéenne de la déesse
Athirat (ou ʼAṯirat), une importante déesse-mère au culte répandu au
moyen-orient. cette divinité apparait in dans des Akkadiennes sous les
noms de Ashratum/Ashratu, et dans des sources Hittites sous celui de
Asherdu(s) ou Ashertu(s) ou Aserdu(s) ou Asertu(s).



suite.... http://fr.wikipedia.org/wiki/Ashera



Amitiés,



Le PhéNix

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Lun 27 Avr - 23:59

#3: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Déc 08, 2007 8:39 am


pour josias: l'info vient du wiki et sur le fond
on ne connaitra jamais la réalité de l'histoire étant donné qu'il
compromettrait des croyances bien établie aujourd'hui


la source est la bible ce qui veut dire ce qu'on a bien voulus lui dire !!

wiki:

Josias est selon la Bible le 16ème roi de Juda de -640 à -609, année où
il est vaincu et mortellement blessé à la bataille de Megiddo contre le
pharaon Nékao II.



Josias aurait été « Découvreur » dans le temple de Jérusalem d'une copie du livre de la Loi (voir 2 roi 22-.
Certains savants considèrent que ce livre est la Torah (c'est à dire
les 5 livres du Pentateuque), d'autres de plus en plus nombreux
militent pour le seul Deutéronome (le premier livre du pentateuque).



Josias fait de ce Livre la base de la réforme de la religion juive
et de l'éradication du culte des idoles, des « haut lieux » (semble
t'il des sanctuaires installés sur des hauteurs) et de divinités
entourant Yahvé



Le polythéisme israélite est en effet bien attesté avant Josias. «
Les inscriptions datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ, trouvée sur
le site de Kuntillet Ajrud, dans le nord-est du Sinaï [...] font
apparemment référence à la déesse Asherah comme étant l'épouse de Yahvé
»[1]. On trouve aussi la mention « YHWH et son Ashera[2] » sur une
inscription datant de la monarchie tardive (vers -600) dans la région
de la Shefelah (royaume de Juda).



La Bible présente Josias comme luttant contre ces cultes : il «
ordonna […] de retirer du sanctuaire de Yahvé tous les objets de culte
qui avaient été faits pour Baal, pour Ashera et pour toute l'armée du
ciel […]. Il supprima les faux prêtres que les rois de Juda avaient
installés et qui sacrifiaient […] à Baal, au soleil, à la lune, aux
constellations et à toute l'armée du ciel. […] Il démolit la demeure
des prostituées sacrées, qui était dans le temple de Yahvé […][3] »



Cette réforme religieuse est présentée par la Bible comme un retour
au monothéisme originel partiellement oublié par les israélites.

A l'inverse, bon nombre d'historiens considèrent Josias comme le véritable créateur du monothéisme hébraïque moderne



_______________

ce qui est interessant avec cette époque



à la bataille de Megiddo contre le pharaon Nékao II , le roi Josias
se fait battre par nékao II qui lui a poursuivit sa conquete juqu'au
porte de Babylone contre Nabuchodonosor personnage qui a construit la
porte d'Ishtar

s'est Nabuchodonosor qui l'emportera



ce devait être une periode tres importante en fait une periode charniere

babylone- religion juive et l'inconnue ?? dont rome reprendra la
releve expensionniste dans l'histoire avec le christianisme romain !!
qui a tendance de perdurer aujourd'hui sous un autre visage




pour ce qui est du livre de la LOi de Josias j'ai pu lire aussi que
s'est lui qui la écrit voyant le peuple donner des offrandes a d'autres
dieux , attention qu'il souhaitait canaliser pour sa convenance


ce qui nous ramene a l'intrique du livre

---------------

en creusant "le livre le cercle de megiddos qui est un équivalant
semble t'il du da vincci code d'apres une critique je retiens quelques
textes de critique.






Citation:
L’inclassable Nathalie Rheims ose un thriller
archéologico-métaphysique, une sorte de Da Vinci Code casher. Meggido
est sans conteste l’un des livres qui va faire le plus couler d’encre à
la rentrée (2005), ......
Rien de moins que le tombeau de Josias, roi juif qui vécut au
VIIe siècle avant Jésus-Christ, et réforma la religion de son peuple,
sous l’influence, apparemment, de mages chaldéens qu’il avait fait
venir de Mésopotamie. Mais ce tombeau n’est accessible qu’au terme
d’une série d’épreuves initiatiques - et de morts - imposées par une
mystérieuse malédiction qui puise ses racines et ses énigmes au cœur de
l’astrologie antique et d’une lecture subtile de la kabbale. Mais qui
tire les ficelles ? Une secte de juifs intégristes installée depuis la
nuit des temps à Megiddo, ou des extrémistes palestiniens, tous ayant
intérêt à faire capoter le fragile processus de paix en train de se
remettre en marche entre le gouvernement israélien et l’Autorité
palestinienne. Megiddo (nom qui recouvrirait l’Harmaguédon de la Bible
et son Déluge) peut se lire à plusieurs niveaux : comme un roman
d’avantures archéologico-kabbalistique un peu abracadabrantesque, une
espèce de Da Vinci Code casher, de remake littéraire des Aventuriers de
l’Arche perdue , dont l’enjeu ultime serait la remise en cause des
fondements de la foi juive puis chrétienne ; ou comment un ouvrage
accessible aux seuls initiés.




et un autre


Citation:
Quand
des archéologues découvrent en Israel un sanctuaire inviolé, Nathalie
Rheims remet en cause les fondements mêmes du Christianisme.



Au commencement était "La Bible dévoilée", l’ouvrage de deux
archéologues américains affirment que le Livre sacré n’était que le
plagiat d’un texte rédigé trois mille ans avant Jésus-Christ. Pour
convertir son peuple au monothéisme, le roi Josias en aurait commandé
une seconde mouture sept siècles avant le début de la chrétienté. Et
c’est sur ce faux historique que repose notre civilisation. En lisant
ce livre, Nathalie Rheims comprend immédiatement le parti qu’elle peut
en tirer : un roman qui viendrait titiller nos certitudes religieuses
et faire émerger une interprétation originale de la naissance des
croyances occidentales. Restait à trouver une intrigue qui tienne en
haleine le lecteur. Et là, on est servi. (...) Pour
écrire ce petit bijou de précision et de construction, Nathalie Rheims
a préféré ne pas entraver son imagination et ne s’était donc pas rendue
sur le site qu’elle fait revivre dans son roman. Paris Match l’a, du
coup, emmenée sur les lieux. Surprise ! Ses inventions s’étalaient sous
ses yeux sans que personne ne l’en ait averti. Il existe bien un cercle
à Megiddo - une sépulture plus vaste que les autres sans doute - et un
interminable souterrain qui aurait pu abriter un secret décisif. Bref,
tout peut se révéler vrai.




http://www.leoscheer.com/spip.php?page=presse&id_article=276



evidemment tout cela apporte plus de questions que de reponse

lorsque l'on sait que le coran est tiré de la religion juive et idem
pour le christianisme et lorsque je compare ce qu'est le christianisme
dans son application et le tip top essenien qui n'a rien a voir , il y
a sujet a questionnement
en fait jesus a apporter les sacrements avec un message d'enseignement
sur des valeur essenienne , groupuscule qui s'est déttaché des juif de
l'epoque a cause des derrives juives comme on fait certains pape qui on
permis des dérives de protestation d'ou les protestants par exemple,
les donatiens bien avant , les cathares aussi ect....

"Dernière édition par pop-corn le Sam Déc 08, 2007 8:58 am; édité 2 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Lun 27 Avr - 23:59

#4: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Dim Déc 09, 2007 3:05 pm


comme de fil en aiguille j'ai aussi trouvé d'autres textes autant les poster, s'est toujours une doc



aussi je ne fait pas la promo du cannabis , le cannabis n'est
d'ailleurs pas le sujet de ce topic, ce qui m'interesse dans ce post
s'est l'huile d'onction qui servira a oindre les monarques , et surtout
parler du christianisme , sa partie non médiatique en quelque sorte ,
rechercher une autre verité


par exemple que les drogues faisait aussi partie des rituels dans nos contrées

mais pas n'importe comment !!! pour des buts égotique de souffrance non transcandée par des prises de conscience.




Citation:
Jésus
utilisait de la marijuana telle est l’étonnante conclusion à laquelle
est arrivée le Pr Amselem chercheur américain membre de l’école
biblique de Jérusalem et son équipe au cours d’une étude qui a fait
l’effet d’une « bombe« dans les milieux ecclésiaux.



Selon plusieurs articles publiés dans la presse spécialisée
consacrée aux recherches bibliques le Pr Amselem indique expressément
que le titre même de Christ ( oint) qu’on a attribué au « rabbi de
Nazareth » en serait la meilleure preuve indiquant dans sa formulation
même et de manière indiscutable qu’il usait de la même herbe que ses
ancêtres sémites qui utilisaient couramment le cannabis pour ses
propriétés thérapeutiques mais aussi « hallucinatoires » ainsi que son
action desinhibante sur le système nerveux central



En effet chacun sait que le terme Grec de Christ est une traduction
de l’Hébreu Messiah qui signifie « oint ». Le Messie est celui qui a
été oint par une huile sainte comme les rois et prêtres le sont
habituellement selon la tradition juive



Or l’ancienne façon de préparer cette huile a été conservée dans la
Bible elle même et est décrite en détail dans le livre de l’Exode (
Ex30,22-23 )



« Le Seigneur dit à Moise : choisis les aromates les plus exquis
500 sicles de myrrhe vierge, la moitié soit 250 sicles de cinnamome,
250 sicles de « canne odoriférante » ( Kanesh bosm), 500 sicles de
cassis selon le sicle du sanctuaire et un setier d’huile d’olive : tu
en feras une huile d’onction sainte, un mélange odoriférant comme en
compose un parfumeur : ce sera une huile d’onction sainte »



Ainsi les anciens hébreux préparaient-ils de cette manière une
véritable « huile de Cannabis » . Et il est curieux de remarquer que le
mot Kanesh bosm se prononce comme le mot cannabis ( le m ne se
prononçant pas en hébreux) . Fort malencontreusement , volontairement
ou non le mot est traduit par « canne odoriférante » dans les bibles
modernes mais il s’agit bien du Cannabis



Du temps de Moïse jusqu’aux temps du prophète Samuel cette huile
était utilisée par les « Lévites » véritables prêtres-chamanes pour
recevoir les révélations de Dieu .

On sait qu’à compter de l’âge des Rois Samuel étendit l’usage de
l’huile aux monarques en oignant Saul puis David en tant que roi-messie
: et désormais ceux qui étaient ainsi oints étaient considérés comme «
possédés par l’esprit de Dieu »



"Être ainsi oint devint un signe de royauté et ceux qui l’étaient
avaient la couronne de Dieu sur la tête « dit-on dans le Lévitique 21
;12.



Après la chute de la royauté et les purges sanglantes qui suivirent
on découvre dans le livre des Rois (1 Rois 23) que l’huile sainte ( au
cannabis) fut interdite et assimilée à une croyance païenne, mais il
semble certain que certaines sectes conservèrent la recette et
continuèrent les pratiques de l’ancienne religion en secret dans
l’attente du retour d’un roi messie de la lignée de David.



Le ministère de Jésus marqua le moment de ce retour …et par voie de conséquence celui de l’huile sainte.

Jésus viola l’interdiction de l’ancien testament au sujet de
l’huile et fut appelé Christ ( tabou) Il en distribua librement pour
les rites d’initiation et l’utilisa certainement pour soigner les
malades et les blessés.



D’ailleurs le Pr Amselem a montré que nombre de textes de Nag
Hamani nous donnent l’image d’un Jéshouah sage-rebelle prêchant
l’illumination à travers des rituels incluant des décoctions de plantes
et qui comme le dieu Shiva ou le dieu grec Dyonysos incite par cette
voie à arriver à l’extase



Le Pr Amselem estime que contrairement à ce que disent les textes
évangéliques de Mathieu ou de Luc Jésus n’était pas né « messie » mais
a bien reçu ce titre après une initiation effectuée par Jean le
Baptiste



On décrit cette initiation sous forme d’un baptême, une immersion
sous l’eau ce terme recouvrant en réalité une véritable « initiation »
dont les rites peuvent être précisés et comportant l’utilisation du «
kansesh-bosm ».

L’ onction avait lieu avant la cérémonie et l’immersion « baptismale » marquait le lavage de l’huile et la fin de la cérémonie.



La description des effets de l’onction sont clairement explicités
dans les textes évangéliques mêmes : Jésus vivant alors une intense
expérience psychologique. La référence à la colombe évoquant la déesse
de la sagesse selon le symbole bien connu de la tradition gnostique



« en remontant hors de l’eau il vit se fendre les cieux et l’Esprit
comme une colombe descendre sur lui et une voix des cieux lui dire : «
tu es mon fils l’Aimé, en toi je me plais …Aussitôt l’Esprit le jette
dehors au désert … » (Marc 1 : 9-13)



La vision et les paroles étaient perçus bien sûr par Jésus seul … seul dans l’état approprié pour le faire…



Le rôle joué par Jean le Baptiste dans cette scène est semblable à
celui de Samuel dans l’ancien testament qui avait oint David comme le
montre cet extrait du premier livre de Samuel verset 10



» L’esprit de Dieu fondit sur lui et il se mit à prophétiser au
milieu d’eux. Tous ceux qui l’avaient connu auparavant le virent
chanter avec les prophètes et chacun demandait à son voisin » Qu’est-il
arrivé au fils de Kis ? Saül est-il aussi du nombre des prophètes ?… »
lui aussi après l’onction devenant possédé par l’onction(1 Samuel 10).



Jésus retrouve au moment de son baptême ce qu’avait éprouvé Isaïe :



« L’esprit du Seigneur est sur moi car le Seigneur m’a consacré par
l’onction il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux humbles, panser
les cœurs meurtris, annoncer aux captifs la délivrance, aux prisonnier
la fin de leur peine etc… (Isaïe 61)



Ces particularités hallucinatoires et incitatrices du Chanvre se
trouvent aussi dans d’autres courants religieux : chez le poète Fuzuli
montrant des phénomènes comparables ,chez les Soufis ou dans les
religions utilisant des champignons hallucinogènes



Il faut savoir les gnostiques Valentiniens rejetèrent ce baptême
d’eau insuffisant à leurs yeux( dixit l’évangile gnostique de Philippe)
ils préconisèrent eux aussi l’adjonction d’huile de chanvre utilisé en
des rites secrets (fustigés par Irénée) en ces termes :



"entrer dans l’eau et en ressortir sans avoir rien reçu suffit-il
?. . . L’onction est supérieure au Baptême et nous pouvons appeler
chrétien seulement celui qui a reçu l’onction pas uniquement les
baptisés . Et Christ lui même fut baptisé ainsi car le Père lui a donné
l’onction et le fils a donné l’onction aux apôtres et les apôtres à
nous même for . Seuls ceux qui ont été oint accèdent au TOUT, à la
résurrection, à la lumière …et possède l’Esprit Saint en lui . Celui
qui a été oint ne demeure pas longtemps un chrétien mais devient Christ
«


Le professeur Amselem estime par ailleurs que Jésus savait utiliser le
baume qui serait responsables de certains « miracles » ou « guérisons »

Les études se poursuivent mais il semble que la lèpre, certaines
maladies neurologiques ou le système circulatoire sont sensibles au
cannabis, ce qui pourrait expliquer les guérisons du lépreux, de
certains cas de cécités ou de paralysie, du sourd muet ou de
l’hémorroïsse.



Il est vraisemblable aussi que le Nazaréen ai initié certains
disciples ou compagnes à l’utilisation du baume. Ne seraient-ce point
l’action de ces « aromates » un peu "spéciales" qui aurait fait prendre
le jardinier du cimetière pour Jésus lui même devant le tombeau vide au
matin de Pâques ?

Elles aussi qui seraient à l’origine des apparitions au « cénacle » sur des disciples « enduits »



Puis la pratique se généralisant lors de la pentecôte avec ses
effusions de l’Esprit , et les délires de ceux qui « parlaient en
langue » ou prophétisaient à loisir ?

ou lors de la vision de l’ascension qui deviendrait désormais
plausibles…tout autant que bien plus tard les exaltations au moment des
persécutions .



Comme on le voit cette découverte majeure de l’École de Jérusalem
ouvre bien des pistes de recherches pour les années futures et les
hypothèses ne vont pas manquer sur ces sujets.



On se demande en effet si l’usage de ce baume a été abandonné ?

Ou si son utilisation secrète est resté un « mystère » d’Église
jalousement gardé au cours des âges qui pourrait expliquer la
rédactions par quelques « utilisateurs » peu scrupuleux des dosages, de
certains dogmes douteux comme celui de la conception virginale ou celui
de l’infaillibilité pontificale…



Et pourquoi pas aussi de nos jours la longévité et les
rétablissements « miraculeux » du pape…ou les dédoublements miraculeux
de Padre Pio !



En tous cas il semble bien établi désormais que la nouvelle
évangélisation ne fera pas l’économie de la recherche chimique des
effets et du rôle des substances hallucinogènes ou psychotropes en
Église : une réactualisation de l’opium du peuple version 21ème siècle
en quelque sorte !



http://ermitage.ouvaton.org/article.php3?id_article=395



"Dernière édition par pop-corn le Dim Déc 09, 2007 3:06 pm; édité 1 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:00

#5: Auteur: ishtar,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 9:20 am


bonjour,



"

Asherah (de l'hébreu אשרה), est une déesse qui semble lié au culte de YHWH avant -600. Elle était peut-être son épouse. "



c'est un reliquat du culte de la Grande Déesse



quel que soit le nom qu'on lui donne à travers les âges et les
religions : Inana pour les celtes ,Aphrodite ,Ishtar,Astarté.....et
même Marie !
elle a toujours été associé à la planéte Venus

sa couleur est le vert (le bon comme le "rayon de la mort" )

elle symbolise le cycle des naissances et des morts de tout ce qui vit sur la planéte



le christianisme a beau voulu la supprimer au profit du patriarcat
l'imposture n'a pû durer bien longtemps et de tout temps son culte
s'est imposé à ceux qui savent observer la nature

Jesus est peut-être "l'immaculé conception" (mdr) il n'en ai pas moins sorti du ventre de Marie...



d'ailleurs si on pousse plus loin, l'ancien et le nouveau testament
ne sont que des prolongations arrangées à une certaine sauce de cultes
et croyances antérieures
cela devient un fait indéniable

La Trinité n'est pas un scoop chrétien ,en fait rien n'est nouveau dans
cette religion si ce n'est le désir d'asservir une population au
service d'une élite pétant dans des coussins de soie

malgré tout les "grands thémes" du christianisme sont et restent
respectables et celui qui veut écouter modestement et humblement peut
s'appuyer sur le côté lumineux du message

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:00

#6: Re: le christianisme Auteur: cyrille999, Localisation: Dans la douce contrée de Rêverose
Posté le: Lun Déc 10, 2007 12:21 pm



pop-corn a écrit:
mes recherches de ce soir suite a un questionnement me ramenent a de drôles de pistes


Oui, drôles; Mais viennent elles de DIEU, mon ami ???




pop-corn a écrit:

me demandait par exemple que serait le monde aujourd'hui sans la venue de jésus et de mahomet

car sur le fond outre d'apporter la merde je ne comprend pas le mobile de leur venue

comme depuis quelques jours je relis les livres de catherine emerich certains trucs me trottent en plus


Pense que lorsque vient un prophète...c'est une alliance entre lui...et DIEU....




pop-corn a écrit:
lorsque
j'observe le comportement de jesus , côté mediatique je trouve qu'il
était dans le jugement et le prosèlitisme, me suis dit alors que peut
être il faisait du cinoche d'impression dans le but d'instaurer des
valeurs et que de file en aiguille cela fera l'affaire dans l'ordre des
choses


Jésus ne pouvait être dans le jugement...ca ne se peut pas... Ni dans
le prosélytisme, d'ailleurs....Une de ses missions étaient de créer LA
VOIE(X)...




pop-corn a écrit:
mais ça colle pas

Car s'il avait une vision globale de l'univers connaissant l'ordre
des choses il devrait savoir que tout a un sens et qu'il ne sert a rien
d'intervenir dans le libre choix des autres , de là l'humilité, ect...



par exemple contre les marchands du temple , ceux qui vendent dans
le temple ou ceux qui marchandise leur corps par des dépendances, en
soi marchand de leur temple , il est dans le jugement et son père l'est
aussi d'ailleurs puisque present par procuration


Ce sont tes jugements à toi....pas les siens....il était juste en
colère, c'est tout ! Lorsque le vent déracine les arbres, est-ce que le
vent est dans le jugement ? Lorsque le volcan crache ses pierres et le
feu, est-ce qu'il est dans le jugement ?




pop-corn a écrit:
puis
je creuse et souhaite savoir s'est quoi les esseniens car emerich dans
son livre parle qu'il aurait eu une formation chez eux, du moins
quelques tuyaux ??

et là s'est le petit bouquet de tel sorte que je me dit qu'entre
ce qu'était les esseniens et ce que sera le christianisme il y a un
monde
d'ou je ne comprend toujours pas le message soit disant véhiculer par jésus


Comme tout prophète, il savait...Mais cherchait à comprendre les différentes écoles vivantes ici bas...

Méfie toi de ces voyantes...zélées...qui se connectaient aussi dans les créations de l'astral....

Jésus n'a pas été essénien. Jésus a fréquenté cette secte parce que son ami, mais surtout cousin jean-Baptiste y était !



Mon ami, je le sais, je l'ai vu, tu t'éloignes de la lumière depuis plusieurs mois....Prends soin de toi !





Quant à Ishtar...désolé de décevoir celle qui a pris ce pseudo,
mais....Ishtar a été une déesse très sombre ! Rien à voir avec Vénus ou
Aphrodite !!!!

Astarté: encore pire !!!!!!!!!!

Et puis les petites déesses ne sont que des pâles copies des mères de l'amour et la vérité infinies....



Et oui, Jésus est né de l'Esprit...



Cyrille

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:00

#7: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 12:30 pm



Citation:
Quant
à Ishtar...désolé de décevoir celle qui a pris ce pseudo,
mais....Ishtar a été une déesse très sombre ! Rien à voir avec Vénus ou
Aphrodite !!!!
Astarté: encore pire !!!!!!!!!!








On peut savoir ce que tu en sais prophète de malheur?









La déesse mère peut bien avoir tous les visages, non? Et représenter
l'ombre et la lumière, la guerre et l'amour? Le role d'Astarté par
rapport à Baal ne pourrait-il etre le meme que celui d'Isis par rapport
à Osiris? Celui d'Ishtar par rapport à Gilgamesh?

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:01

#8: Tout ce que je sais... Auteur: cyrille999, Localisation: Dans la douce contrée de Rêverose
Posté le: Lun Déc 10, 2007 12:49 pm



Kamikaze a écrit:
<table width="90%" align="center" cellpadding="3" cellspacing="1"> <tr>
<td>Citation:</td>
</tr>
<tr> <td class="quote">Quant
à Ishtar...désolé de décevoir celle qui a pris ce pseudo,
mais....Ishtar a été une déesse très sombre ! Rien à voir avec Vénus ou
Aphrodite !!!!
Astarté: encore pire !!!!!!!!!! </td>
</tr>
</table>








On peut savoir ce que tu en sais prophète de malheur?









La déesse mère peut bien avoir tous les visages, non? Et représenter
l'ombre et la lumière, la guerre et l'amour? Le role d'Astarté par
rapport à Baal ne pourrait-il etre le meme que celui d'Isis par rapport
à Osiris? Celui d'Ishtar par rapport à Gilgamesh?




Tout ce que je sais me vient de l'Esprit Saint....TOUT....



Désolé que vous mélangiez des entités qui sont très différentes dans
l'essence ou dans leurs motivations ou dans leurs avancées....



Moïse n'est pas Jésus, Jésus n'est pas Mohammed, qui n'est pas Bouddha...



Celui (ou celle) qui avance sur le chemin du sombre en le sachant, est très différent(e) de celle qui sert lumineusement....



A moins que tu dises "la bannière de On vous dit tout" elle est pas vraiment bleue...elle est noire...





Cyrille

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:01

#9: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 12:56 pm



Citation:
Tout ce que je sais me vient de l'Esprit Saint....TOUT....






Prouve le. Rael et Moon, ils disent pareil, le pape il dit pareil,
Papou il dit pareil, salamandre il dit pareil, Georges Bush il dit
pareil.





Alors tu vois, ce genre de prétention...

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:01

#10: Auteur: ishtar,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 1:53 pm


cher Cyrille 999 ou 666....



tes propos sont criants d'ignorance et crois bien que ce n'est pas la
megalomania de mon pseudo qui me fait dire ça (décidemment j'aurais dû
prendre "nunuche" ou "agaga" personne m'aurait fait chier avec ça !)



au cas où tu n'aurais pas compris le but de mon message ,qui était
simplement une petite piqûre de rappel , il est indéniable que le plus
ancien culte est celui de La Déesse (et ceci même si ça t'embête dans
ta virilité et ton esprit sexiste )

il est aussi indéniable que la symbolique contemporaine à chaques périodes correspond à un certain degré d'évolution spirituelle

en somme nous sommes passés du culte voué à la nature et à ses
cycles ,du culte voué à notre mére nourriciére au culte d'un "second
rôle" évanescent (puisque nous sommes dans le sujet "christ")

et là effectivement ,je me demande où est l'évolution?



quant à Vénus et Aphrodite à mon avis tu dois pas trop être au courant de leurs us et coutumes ... je suis mdr!



allez, en toute amitié

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:02

#11: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Lun Déc 10, 2007 2:05 pm


la reine du ciel ça date de 3000 ans avant Jc avec son fils Nemrod, la piste est effectivement douteuse

je comprend ishtar qui parle de ne pas voir des polarités, mais le point faible de l'homme s'est son argumentaire

et cela les entités le savent

l'argumentaire s'est mettre la charette avant les boeufs, d'ou il faut peut être aller audselà

-------------

mais je n'ai rien contre les esséniens ou le christ, j'en ai que le
message comme les valeurs essénienne n'ont pas été transmise
correctement
hors ce qu'il manque a l'humanité aujourd'hui ce sont des valeurs humaniste

et les esséniens les avaient

il restait a en faire la promotion par un exemple et jésus s'est lancer dans cette charge



hors toutes ses valeurs n'ont jamais ete appliquer par les dogmes eus même

chaque fois que dans l'histoire il y a eu opposition au dogme pour non
application de ses valeurs il y a eu des scissions et des massacres par
le dogme même



---------------

merci de ton attention , cyrill

oui effectivement je débute la mise en place de ma retraite depuis hier soir dans le desert

d'ou je serais absent quelque temps du forum

dans les visions d'"emmerich jesus part dans le desert et je souhaite le suivre pour comprendre

un livre me facinais lorsque j'avait 16 ans , l'imitation a jesus christ

tout cela m'interpelle

dire qu'il n'y a aucune preuve historique !!! tout est esprit



ne penser pas que je vais me flageller, s'est pas mon type.



---------------

y a aussi un autre truc a creuser, s'est le bapteme , tout commença avec le bapteme qui est butoire pour jesus



perso je vois le bapteme tel la naissance lorsque l'enfant sort de l'eau placenta de la mere



mais il y a un autre bapteme que j'arrive pas comprendre !!!

"Dernière édition par pop-corn le Lun Déc 10, 2007 2:21 pm; édité 6 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:02

#12: Auteur: ishtar,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 2:38 pm


de quel baptême parles tu Pop-corn?



le baptême par abblution ou immersion dans l'eau n'est pas exclusive à la religion chrétienne

l'eau purifie

l'eau absout non pas des "péchés" mais des energies négatives

l'eau ressource

et l'eau c'est la vie

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:02

#13: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Lun Déc 10, 2007 3:26 pm


s'est du bapteme par immersion,s'est pas la
question que les autres religion le font, s'est ce qui vehiculé par
celui ci qui est a creuser en plus il y a l'onction



en fait dans les passages des visions de C emerish ; jesus a soigné
plusieurs personnes avant le bapteme, et il a demander a ces personne
de ne rien dire au autres avant le bapteme
Pourquoi ? qui me renvoie a penser qu'il y a une "idée subjective" pour la foule liée au bapteme



aussi avant de partir dans le desert jésus se fera baptiser qui est d'une importance pour lui avant sa retraite



avant le bapteme il n'a fait que des déplacements pour parler de
l'enseignement et du rassemblement pour le bapteme,n'a rencontré aucune
opposition, car il parle de royaume et tout le monde pense qu'il s'agit
d'un royaume terrestre, d'ou dans sa presentation miserable il ne fait
pas crédible quoique son savoir étonne
medecine, astrologie,religions, histoire, ect...

s'est apres le desert que les choses serieuse vont s'enclencher ou il
n'existera plus pour lui mais pour les hommes et le royaume sera
celeste


s'est un bapteme lié a la prise de conscience de quelque chose et
l'onction du saint crème a une valeur qui lui est lié , comme l'olivier




Citation:
Symbole de paix et de réconciliation, le rameau d'olivier est choisi
par Dieu pour signifier à Noé que le Déluge est fini et que la décrue
commence, symbole du pardon.


et d'eternité

"Dernière édition par pop-corn le Lun Déc 10, 2007 3:27 pm; édité 1 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:03

#14: Auteur: Mutant,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 6:29 pm



pop-corn a écrit:
ne penser pas que je vais me flageller, s'est pas mon type.



Ne pas confondre "souFrance " et " Espagne ".

Bien comprendre la valeur des mots " sacrifice ", " crucifier "," retraite "," esprit ".


pop-corn a écrit:
perso je vois le bapteme tel la naissance lorsque l'enfant sort de l'eau placenta de la mere



La première parole d'un nouveau né est " a re ".( chutte vers une nouvelle vie ).



Les scientifiques n'ont toujours pas trouvé le chaînon manquant dans les procéssus d'évolution.

L'enfant, avant la naissance, a préparé son corps ( poumons ) en vu de
son nouveau monde ( terrestre d'aquatique) . Inconsciemment, mais par
un processus naturel.

A plus forte raison entre le corps terrestre et le corps céleste, le processus se met en place par le baptême ( le vrai ) .

L’Évolution n’est qu’un processus de programmes biologiques de survie:

http://www.francaise-bio-energetique.com/ma-maladie-cas-part.htm



S'interesser aux légendes des vampires et phénomènes internes de
nos corps de chair peut apporter des éclairsissements sur les mutations
qui permettent de passer d'un règne à l'autre. Dans ce cas, c'est du à
l'hème ( composant du sang) , une modification génétique due à la
consanguinité. :

http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?article=44299&section=11



Mais bien entendu, l'idéal déclencheur volontaire reste l'abstinance, le désert, le jeune et la prière .......

"Dernière édition par Mutant le Lun Déc 10, 2007 6:31 pm; édité 1 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:03

#15: Auteur: LCDV,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 6:35 pm


...

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:04

#16: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Lun Déc 10, 2007 8:28 pm



Citation:
L’Évolution n’est qu’un processus de programmes biologiques de survie




oui lié au astres et voilà que la grace de dieux nous en sort par le bapteme

seul lui pouvais nous sortir de ce procesus, il suffit d'avoir la foi en lui



il est petit mon desert !!!

#17: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Lun Déc 10, 2007 9:06 pm


voici un bon texte !!!



« Et vous, vous étiez morts par vos offenses et vos péchés, dans lesquels

vous marchiez autrefois selon le règne de ce monde, selon le PRINCE

DE LA PUISSANCE DE L’AIR, DE L’ESPRIT qui agit maintenant dans les fils

de la désobéissance. Nous tous aussi, nous vivions autrefois comme eux

selon les convoitises de notre chair accomplissant ses volontés et celles

de nos pensées, et nous étions par nature enfants de colère, comme

les autres. Mais Dieu est riche en miséricorde…alors que nous étions

morts…nous a rendus vivants avec le Christ…car c’est par la Grâce

que vous êtes sauvés par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de

vous, c’est un DON DE DIEU… » ( Ephésiens II, 2-9)



On pourrait peut-être résumer ce texte de Paul en disant que tant que

l’homme n’a pas reçu ce DON DE DIEU, il est sous la dépendance du
PRINCE DE LA PUISSANCE DE L’AIR, dont L’ESPRIT agit normalement dans
l’homme déchu, appelé : fils de la désobéissance.



Que veut dire cette curieuse phrase ? Et quel est ce prince de la

Puissance de l’air ? C’est un Esprit (pneuma), précise Paul.



Pour bien comprendre ce dont il s’agit, nous devons nous référer à la

doctrine du destin astrologique, transmise et enseignée par les
Grecs et dont Paul, nous allons le voir, n’était pas ignorant, de même
que la plupart des premiers Chrétiens, imprégnés de la tradition
grecque.

Quel est donc cet Esprit de l’air qui tient l’homme sous sa dépendance,

et quel est ce don de Dieu qui seul peut l’en libérer ?





Platon dans son Traité de La République1 parle du mystère de la

génération dans ce bas monde : Après avoir choisi son existence terrestre,

l’âme de l’homme reçoit un « daimon »( mot grec tel quel, et ne pas
le traduire par démon. Il signifie une divinité inférieure, un génie,
le destin.)

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:04

propre
qui le régira durant sa vie incarnée. Il s’agit de l’Esprit astral qui
anime l’air ambiant au moment de la naissance, et que l’enfant aspire
pour la première fois lorsqu’il vient à la lumière. Cet esprit astral
est formé par le mélange des influences planétaires qui, à partir de la
couronne zodiacale, descendent continuellement dans le

monde sublunaire pour se corporifier dans la terre, et pour se fixer dans le

sang du nouveau-né au moment de sa première aspiration. Cet esprit, pur au

niveau zodiacal, se mélange dans l’air atmosphérique aux impuretés qu’il

contient, se chargeant ainsi d’une certaine humeur corruptible.

A part donc les impuretés corporelles qui sont déjà mêlées à son corps

physique, l’homme, au moment de sa naissance, est généré par un esprit

astral qui contient aussi en lui les germes de sa future
dissolution. Les Anciens grecs appelaient le monde sublunaire : « monde
des générations et des corruptions. »

Il s’agit donc bien de cet Esprit aérien dont parle Paul dans son Epître

aux Ephésiens (c’est pourquoi il dit : « alors que nous étions
morts ») et qui n’est autre que celui que décrivent les astrologues, en
observant la carte du ciel à la naissance de l’enfant.

Cet esprit astral, ce «daimon » pour Platon «qui agit dans les fils de la

désobéissance », c’est-à-dire les fils d’Adam, c’est le Destin, ou
la Nécessité pour les Anciens, qui détermine le tempérament, le
caractère et la vie de l’homme de ce monde.

Efforçons-nous maintenant de chercher confirmation de cet
enseignement, afin d’approfondir et de mieux comprendre les paroles de
l’Epître de Paul.

Nous en trouvons une première confirmation dans le Corpus

Hermeticum d’Hermès Trismégiste, père de la Tradition grecque :



« Tous ces «daimones » (ou génies qui régissent le destin) ont reçu en lot

plein pouvoir sur les affaires de la terre et sur les désordres qui s’y

produisent, et ils provoquent toutes sortes de troubles, en général pour

les cités et les peuples, et en particulier pour chaque individu. Car ils

cherchent à remodeler nos âmes dans leur intérêt et à les exciter,

installés dans nos muscles et nos moelles, dans nos veines et nos artères,

dans le cerveau lui-même, et pénétrant jusqu’à nos propres entrailles.

Car une fois que chacun de nous est venu à naître et a été animé, il est

pris en charge par les « daimones » qui ont été placés sous les ordres de

chacun des astres. Car les « daimones » se remplacent mutuellement

d’instant en instant : les mêmes ne restent pas en fonction, mais servent

à tour de rôle. Car les planètes se déplacent continuellement,
modifiant à chaque instant leur influence ici-bas, et donc l’Esprit
astral.Ces « daimones » donc, après avoir pénétré à travers le corps
dans les deux parties de l’esprit, le tourmentent, chacun dans le sens
de sa propre activité. L’âme seule échappant à la souveraineté des «
daimones », demeure stable, prête à devenir le réceptacle de Dieu.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:05

L’Intellect, ô Tat, est tiré de la substance même de Dieu… Dans les

hommes, cet Intellect est Dieu… En réalité, c’est sur toutes choses que

domine l’Intellect, c’est-à-dire le moi de Dieu, sur la fatalité, sur la loi et

sur tout le reste ; rien ne lui est impossible, ni d’établir l’âme humaine

au-dessus du Destin (fatalité), ni si elle a été négligente, comme il arrive,

de la mettre sous le joug de la fatalité.

Si donc, dans sa partie essentielle ou âme, un homme reçoit la lumière

du Rayon divin, par l’intermédiaire du soleil (de tels hommes sont en

petit nombre), en ce cas les « daimones » sont réduits à l’impuissance,

car nul, ni des « daimones » ni des dieux n’a de pouvoir contre un seul

Rayon de Dieu. »

Nous avons ici, exprimé par la Sagesse des Grecs, le mystère par la

Grâce des Chrétiens, le Don de Dieu dont parle Paul, qui transcende le Destin astrologique. Et Hermès termine :

« Quant aux autres hommes, ils sont tous tirés à hue et à dia, corps et

esprit, par les « daimones » et ils aiment, ils chérissent ces activités des

« daimones » en eux (…) Ainsi donc le gouvernement de notre vie

terrestre est tout entier au pouvoir des « daimones », par l’intermédiaire

de nos corps : et c’est ce gouvernement qu’Hermès a nommé

Destinée. »

Voilà donc expliquée par Hermès, la phrase de Paul : « Et vous, vous

étiez morts… vous marchiez autrefois selon le règne de ce monde, selon le

Prince de la Puissance de l’air, de l’Esprit qui agit maintenant dans les fils de la désobéissance. »

Le destin astral conduit bien à la mort physique et psychique et

l’homme dans ce monde, sans le Don de Dieu est un mort en sursis.

Nous allons à présent nous adresser à un père de l’Eglise chrétienne qui

va venir nous préciser encore ce que la Tradition grecque vous a
expliqué à propos de ces deux générations, celle de l’esprit astral et
celle de l’Esprit

divin.

Dans son ouvrage Extraits de Théodote, Clément d’Alexandrie (II

siècle), comme Hermès, s’exprime en astrologue averti, mais aussi en

connaisseur de l’enseignement du grand Docteur qu’était Saint Paul :

« Le destin est la rencontre de Puissances nombreuses et opposées :

celles-ci sont invisibles et n’apparaissent point ; elles règlent le cours des

astres et gouvernent par eux. Car, selon que chacun de ces astres se



trouve arrivé à la première place, étant élevé dans le mouvement

collectif du monde, il lui échoit la domination sur les êtres engendrés à

ce moment décisif (Le moment de la naissance.) comme s’ils étaient
ses enfants. Ainsi donc, par les étoiles fixes et les planètes, les
Puissances invisibles, véhiculées par ces astres, régissent les
générations et y président…

… Ainsi donc les douze signes du Zodiaque et les sept astres qui se

déplacent sur eux, tantôt en conjonction, tantôt en opposition, astres

ascendants ou astres cadents… ces astres, mus par les Puissances,

révèlent le mouvement de la substance (esprit astral) aboutissant à
la génération des êtres vivants et l’évolution de l’ensemble des
aspects. Et ces astres comme ces puissances sont d’espèces différentes
: bénéfiques ou maléfiques, dextres ou senestres, dont la conjoncture
produit

l’engendré : chaque être par ces influences, a sa génération à un

instant qui lui est propre, l’élément dominant étant réalisateur des

conditions de la nature, en partie au commencement de la vie, en

partie durant la réalisation.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:05

A cette dissension et à cette bataille des Puissances, le Seigneur nous

arrache et nous apporte la paix en nous retirant du front de combat

des Puissances… »

Clément continue en comparant cet Esprit astral au mauvais pasteur

auquel fait allusion l’Evangile de Jean (X, 1-1, qui s’enfuit abandonnant ses brebis lorsqu’il voit le loup s’approcher. C’est par opposition au mauvais

pasteur que le Christ s’intitule le Bon Pasteur, parce que son Esprit

communique la vie à ses brebis.(C’est sans doute pour ce même motif que le premier traité d’Hermès s’intitule Poimandres :

le Pasteur des hommes, le Bon Pasteur.)

« C’est pourquoi, poursuit Clément, le Seigneur est descendu pour

apporter la paix, celle du Ciel (c’est-à-dire ma Grâce céleste) à ceux

qui sont sur la terre, ainsi que le dit l’apôtre : « Paix sur la terre, et gloire

dans les hauteurs » (Luc II, 14). C’est pour cette raison qu’un ASTRE

(aster) étrange et nouveau s’est levé, détruisant l’ancienne

ordonnance des astres, brillant d’une lumière neuve qui n’est pas de

ce monde et traçant de nouvelles voies de salut, comme l’a fait le

Seigneur lui-même, Guide des hommes, lui qui est descendu sur la terre,

afin de transférer de la Fatalité (du destin) à sa Providence, ceux qui

ont cru dans le Christ.

Mais que la Fatalité existe, pour tous les autres, c’est ce que montre la

réalisation des horoscopes ; et une preuve manifeste en est encore la

spéculation de l’Astrologie…



De même donc que la naissance du Sauveur nous fait sortir du

devenir de la Fatalité, de même aussi son Baptême nous retire du feu et

sa Passion, de la passion (l’Esprit astral qui est comme un feu dévorant)

afin que nous puissions le suivre en toutes choses. Car celui qui a été

baptisé en Dieu a avancé vers Dieu et reçu le pouvoir de fouler aux

pieds scorpions et serpents, les Puissances mauvaises.

Et le Sauveur enjoint à ses Apôtres 10 : « Allez et prêchez : et ceux qui

croient, baptisez-les au NOM du Père et du Fils et du Saint-Esprit, dans

lesquels nous sommes régénérés en devant supérieurs à toutes les

autres Puissances. »

C’est en ce sens que le Baptême, est appelé « mort » et « fin de

l’ancienne vie », puisque nous renonçons aux Principautés mauvaises,

et « vie selon le Christ », seul maître de cette vie. La puissance qui

produit la transformation du baptisé ne s’exerce pas sur le corps, car

c’est le même homme qui remonte de l’eau, mais sur l’Esprit (psyché). Il

n’est pas plus tôt remonté du baptême qu’il est appelé serviteur de

Dieu et maître des esprits impurs : et alors que ceux-ci l’obsédaient peu

auparavant, voilà maintenant qu’ils frémissent de crainte devant lui.

Ainsi donc, jusqu’au Baptême, la Fatalité est réelle ; mais après le

Baptême, les astrologues ne sont plus dans la vérité. Ce n’est d’ailleurs

pas le bain seul qui est libérateur, mais c’est aussi la gnose : Qui étions nous ?

Que sommes-nous devenus ? Où étions-nous ? Où avons-nous

été jetés ? Vers quel but nous hâtons-nous ? D’où sommes-nous

rachetés ? Qu’est-ce que la génération ? Et qu’est-ce que la régénération ?



Nous trouvons donc chez Clément la même idée que celle exprimée par

Saint Paul : la descente de l’Etoile libère l’homme de l’ancienne
ordonnance des planètes, c’est-à-dire du joug des Puissances, du poids
du Destin astral.

Clément d’Alexandrie, pour parler de l’étoile de Mages, emploie le mot

grec : «aster», qui possède un sens bien précis pour ses lecteurs grecs ; il

signifie étoile en général , lumière, mais il peut aussi
s’appliquer à l’étoile de Sirius. Or cette étoile qui appartient à la
constellation du « grand chien » (à 13° du signe du Cancer) était
appelée SOTIS par les Egyptiens qui l’avaient consacrée à la grande
déesse Isis. L’étoile des Mages représente donc la « Dame aux mille
noms. »

Ce n’est certes par hasard si Paul affirme dans le texte que nous avons

cité au commencement, « car c’est par la Grâce que vous êtes sauvés
par le moyen de la Foi ; et cela ne vient pas de vous : c’est un Don de
Dieu. »

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:06

En effet, la Grâce pour les premiers Chrétiens représente exactement ce

que l’étoile Sotis représentait pour les Egyptiens, c’est-à-dire la Grande Dame du Ciel : Isis, celle qui a dit :

« (…) moi, mère de la nature entière, maîtresse de tous les éléments,

origine et principe des siècles, divinité suprême, reine des Mânes,

première entre les habitants du ciel, type uniforme des dieux et des

déesses.

Les sommets lumineux du ciel, les souffles salutaires de la mer,

les silences désolés des enfers, c’est moi qui gouverne tout au gré de

ma volonté. Puissance unique, le monde entier me vénère sous des

formes nombreuses, par des rites divers, sous des noms multiples. (Apulée l'ane d'or!!!!) »

Pour les premiers Chrétiens, donc, l’étoile de Bethléhem, la Grâce ou le

Baptême représentent le même symbole, qui se réfère au mystère de la

régénération, mystère qui semble avoir été perdu assez tôt dans l’Eglise.

N’est-ce pas aussi St Paul qui a dit :



« Il se trouve sur la terre des prêtres chargés de célébrer un culte qui

n’est qu’une image et une ombre des choses célestes, comme Moïse en

fut divinement averti lorsqu’il du construire le tabernacle : « Regarde, dit

mon Seigneur, tu feras tout d’après le modèle qui t’a été montré sur la

montagne.12 »

Voilà pourquoi les premiers Chrétiens dont certains connaissaient le

Secret transmis au commencement, parlent un langage que nous ne

comprenons plus ou que nous comprenons mal ; en effet, nous en sommes

arrivés à prendre l’image ou le symbole pour la Réalité opérative et

expérimentale dont ils sont les signes.

Dans cette optique, il est facile de comprendre pourquoi à l’origine, les

Pères de la Tradition chrétienne ont jeté le discrédit sur la science

astrologique, la jugeant inutile, nocive et même démoniaque. Ceux qui par

l’opération effective de la Grâce baptismale ont été transférés du
pouvoir du destin astral ou astrologique, à celui de la Grâce ou de la
Providence,

comme nous le dit Clément, ceux-là n’ont plus que faire de leur horoscope.

Par contre, ceux qui n’ont pas bénéficié de ce Don ne peuvent évidemment

prétendre être délivrés du joug de leur destin.

Pour les premiers, c’est la Grâce céleste, l’âme du monde, comme

disaient les Grecs, qui les guide, les purifie et les illumine ; elle les régénère en esprit une fois pour toutes.

La Grâce céleste est une Eau Vive que les Philosophes hermétiques

appellent « Eau ardente » car elle contient la Force Ignée qui anime l’Univers.

Elle seule peut libérer l’homme de son destin astrologique. Ainsi
du point de vue du croyant, la science astrologique est nocive si elle
lui fait oublier que

Dieu dans sa Providence, maître des Astres, est plus important que les

Planètes et leurs transits.

Au XIIè siècle, nous trouvons le même point de vue affirmé par R. Lulle,

lorsque dans son « Arbre de Ciencia » il considère hérétique « aquell qui ha

major temor de Géminis e de Cancer que de Déu » (celui qui a plus grande

crainte des Gémeaux et du Cancer que de Dieu). Evidemment le terme

« hérétique » nous paraît excessif, car il faut replacer cette parole de Lulle

dans son contexte historique. Mais cette affirmation est plus profonde qu’il n’y

paraît à première vue, si nous l’examinons dans l’optique qui nous occupe;

car Dieu, c’est bien cette « volonté » qui habite l’Ame du monde, qui donne

le mouvement aux astres ; c’est donc en elle que le vrai croyant à avantage

à mettre sa confiance, plutôt que les planètes et signes astrologiques qui

n’en sont que les instruments imparfaits et aveugles au niveau du monde

sublunaire. C’est une question d’intelligence, mais aussi de foi, puisque c’est

cette dernière seule qui peut donner accès au « Don de Dieu », dont Paul

nous a parlé au commencement.

Les premiers Chrétiens donc, disaient vrai lorsqu’ils affirmaient que le

Baptême affranchit l’homme du déterminisme astrologique, qu’il donne le

pouvoir de « fouler aux pieds les puissances mauvaises »,
c’est-à-dire le Destin astral. Il y a ici matière à profonde et lucide
réflexion cependant, car

actuellement sommes-nous certains, nous baptisés, de bénéficier de ce

pouvoir ? Sommes-nous réellement libérés de la domination du «
Prince de la puissance de l’air » ? Tous ceux qui se sont donné la
peine d’expérimenter l’astrologie peuvent certes, en douter
sérieusement.

Avant d’en terminer avec cet extrait de Clément d’Alexandrie, nous

voudrions encore souligner une petite phrase qui nous paraît importante. Il

dit : « La Puissance qui produit la transformation du baptisé ne
s’exerce pas sur le corps, car c’est le même home qui remonte de l’eau,
mais sur l’esprit ».

Ce qui semble dire que cette régénération produite par le Baptême n’a

d’effet que sur l’esprit et non sur le corps. Il s’agit de la
régénération spirituelle, mais pas encore de la régénération corporelle
qui peut en être

l’achèvement.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:08

Nous avons vu ce qu’enseignaient les Grecs sur le problème du Destin

astrologique et sur celui du Destin divin de l’homme. Nous avons constaté

que la primitive Eglise semblait en parfait accord avec eux.

Il nous reste maintenant à interroger la Tradition judaïque. Nous allons y

trouver le même enseignement.



C’est le grand exégète Rashi, celui dont les commentaires

accompagnent les éditions de la Bible hébraïque, qui nous donne

l’explication qui va suivre à propos du Patriarche Abraham.

Abraham était originaire de Ur en Chaldée, dont les sages étaient

d’excellents astrologues. Il avait donc, selon la Tradition orale de Hébreux,

une parfaite connaissance de la science des astres ; il avait lu dans son

horoscope qu’il ne pouvait avoir de descendance. C’est pourquoi dans la

Genèse, Abraham demande au Seigneur : « Que me donneras-tu, car je n’ai
pas de fils ? Le Seigneur le conduisit dehors et lui dit : Regarde la
ciel et compte les étoiles ; ainsi sera ta descendance14. » (Genèse XV,
5)

Et Rashi commente ce verset de la manière suivante :

« Cela signifie : Sors de ton destin, de celui qui est écrit dans les étoiles

(c’est-à-dire son horoscope) ; tu as vu par l’étude des astres que tu

n’auras pas de fils, mais ne médite pas sur cela, sur la science des

astres, médite plutôt sur le secret de mon Nom. »



Le Seigneur lui dit donc, que par le pouvoir de son Nom sacré qu’Il lui

donne, Abraham pourra sortir de son destin astrologique et, malgré
ce qui y est écrit, être père d’une multitude. Cette Bénédiction que
reçoit le

Patriarche ne dépend pas des astre, mais procède de plus haut, de Dieu

même.

Qui mieux que Louis Cattiaux dans Le Message Retrouvé, pourrait

résumer en une phrase, ce que nous venons de lire dans la Sagesse des

Anciens ? « La destinée des hommes est inscrite dans les astres et
se résorbe en eux ; mais celui qui a fixé sa vie en Dieu échappe aux
alternatives du destin. » (Le Message Retrouvé V, 79’)





le texte est de Ch. d’Hooghvorst ou de cattiaux alchimiste

et perso

d'ou nul necessaire de faire du sacrifice ou autre

jean baptiste a préparé le chemin et jesus le notre

il suffissait qu'un seul adam passait pour ouvrir la voie au autre

mais ce fut une grace de dieu, d'ou par sa naissance jesus ne
pouvait être souillé , d'ou une naissance par l'esprit ou un truc de ce
genre !!

nous il ne nous est simplement demander d'avoir la foi en dieu sens plus

et evidemment d'appliquer une conduite qui parle en son nom

"Dernière édition par pop-corn le Lun Déc 10, 2007 9:11 pm; édité 1 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:11

#18: Auteur: Mutant,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 9:11 pm


Tout à fait Pop-Corn



Après c'est une question de pillule.

Soit on prend la verte et on reste au paradis.

Soit on prend la rouge et on remonte à la source.



Trop d'humains s'arrêtent à la verte inconscients que le paradis ne peut exister sans l'enfer.

Mais c'est un choix, le choix du cycle des naissances et des morts (
réincarnations) qui sans celà verrait la terre s'arrêter de tourner.

#19: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Lun Déc 10, 2007 9:21 pm



Citation:
Après c'est une question de pillule.

Soit on prend la verte et on reste au paradis.

Soit on prend la rouge et on remonte à la source.


l'âme ne la quite pas



mais paradoxe,le terrain agricole , arbre, riviere, ect.. que j'ai
acheté il y a 2 ans , betement j'ai relus les papier du notaire il y a
2 jours et en fait le nom du lieux dit s'est "les portes"



s'est pas un monde !!!!



tout les jours je vais au lieux dit "les portes" dans mon jardin

"Dernière édition par pop-corn le Lun Déc 10, 2007 9:22 pm; édité 1 fois"

#20: Auteur: Mutant,
Posté le: Lun Déc 10, 2007 9:34 pm



pop-corn a écrit:

tout les jours je vais au lieux dit "les portes" dans mon jardin


Trop fort Pop-Corn, il te suffit de la pousser, elle n'est pas vérouillée.



Enfin, je ne sais pas vraiment où tu en es en temps qu'expériences
propres, ni les étapes que tu as déjà franchis, mais sacrie autour de
toi, ce n'est que merveilleux

"Dernière édition par Mutant le Lun Déc 10, 2007 9:41 pm; édité 1 fois"

#21: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Déc 11, 2007 9:21 am


bonjour LCDV ,



"

Ce forum est jeune, il a besoin d'être soutenu par du Vivant. Ailleurs c'est déjà noyauté, ici ca va pouvoir passer. "



puis-je te demander quelques précisions sur cette phrase?



hormis le fait que tu as l'air proche de Cyrille je n'ai pas trés bien compris ton intervention



merci

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:12

#22: Auteur: Salamandre,
Posté le: Mar Déc 11, 2007 12:40 pm



Citation:
"Tout ce que je sais me vient de l'Esprit Saint....TOUT.... "



Prouve le. Rael et Moon, ils disent pareil, le pape il dit pareil,
Papou il dit pareil, salamandre il dit pareil, Georges Bush il dit
pareil.




Kamikaze. La provocation est souvent ton seul argument. J'aime bien
avoir mon pseudo avec une majuscule. Et, toutes les affirmations que je
fais sur la période historique de la Renaissance, tout est démontré,
étayé. Je ne parle pas de visions, de messages d'En-Haut, mais
d'arguments concrets.

#23: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Déc 11, 2007 1:01 pm



Citation:
Kamikaze. La provocation est souvent ton seul argument. J'aime bien avoir mon pseudo avec une majuscule






Tiens SALAMANDRE.





Démontré, unique au monde, stupéfiant, incroyable, en avance sur son
temps, et compéhensible dans deux siècles. La belle affaire. Quel
cadeau pour l'humanité!





Tiens pour en finir avec tes prétentions, je suggère que nous nous
cotisions pour l'acheter ton bouquin et comme çà on pourra en mettre
les extraits les plus révolutionnaires et enfin en discuter. Parce que
pour l'instant c'est beaucoup de bla bla autour d'un vide vide sidéral
et des commentaires insultants et "provocants" et oui, envers ceux qui
te le font remarquer.

#24: Auteur: Salamandre,
Posté le: Mar Déc 11, 2007 1:18 pm


Kamikaze, tu es complètement hors-sujet.

Et tu ne mérites pas que je te réponde.

(Je ne répond dorénavant plus aux rigolos.)


Citation:
je
suggère que nous nous cotisions pour l'acheter ton bouquin et comme çà
on pourra en mettre les extraits les plus révolutionnaires et enfin en
discuter


Alors, on se retrouvera au tribunal.

"Dernière édition par Salamandre le Mar Déc 11, 2007 2:12 pm; édité 2 fois"

#25: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Déc 11, 2007 2:15 pm



Citation:
Toujours
est-il que j'ai fait des découvertes fabuleuses concernant les châteaux
de la Renaissance et les tableaux de Léonard de Vinci. Je suis le seul
qui déchiffre cela, en avance sur mon époque, une époque bien médiocre
à différents niveaux, en particuliers sur certains forums. Dans le
futur, tout cela sera corroboré, avec une suite prodigieuse que je
connais déjà. Vos avis de profanes m'importent peu, sauf en ce qu'ils
ont de blessants.
Quant à Dieu, on lui fait dire ce qu'on veut et LUI ne dit jamais rien




C'est de toi çà.







J'espère que tu ne réponds pas non plus au rigolotes, bon débarras.



Ni aux "barjottes encombrantes".



Ton avis égotique et époustouflant de suffisance m'importe peu sauf en ce qu'ils ont de blessant.



Et tes révélations ont déjà été faites. Mais il faut un peu de culture
et de modestie pour le savoir. Ne me demande pas d'où le je sais, je ne
réponds pas aux profanes de ton espèce.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:12

#26: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Mar Déc 11, 2007 3:43 pm


Sans tenant il ne peut y avoir un aboutissant

Même un artiste crée a partir d'un détail d'ailleurs qui l'inspire

salamandre n'a simplement que trouver un autre assemblage s'est tout en
son honneur , mais son honneur il peut se le mettre ou je pense , a
savoir nul part, du moins pas chez moi , car je ne ferais que lui
renvoyer son propre miroir ou je peut me croire


il est clair que le topic francois premier n'a été ouvert que dans un but promotionnel

il est clair aussi que même si salamandre avait donné matière a débattre cela ne lui aurait rien rapporté pécuniairement



je pense qu'a ce niveau chatillon a eu plus de sagesse lié a sa
modestie peut être ou son esprit d'humanité , il semble qu'il gêre
mieux les données.

S’est d'ailleurs ce qui est intéressant avec chatillon il assume
des retouches et des modérations sur ce qu'il a dit auparavant, d'ou je
serais toujours ouvert a ce personnage qui sera juste avec lui même a
un moment dit de sa vie.

je ne peut que m'incliner devant quelqu'un qui se reconnait dans l'humilité car a ce moment je me reconnait moi même

et s'est tout le blême de l'humanité, on ne se reconnait plus



Salamandre a ouvert un topic; qu'il n'alimentera pas, en plus il
sait tout, mais si vous voulez savoir il faut acheter le livre par le
système officiel


a partir de là vous saurez tout et le livre finira dans un rayon de la
maison a côté de l'annuaire et d'autre strasse sans aucune valeur autre
qu'un morceau de carton et de papier similaire aux autres marchand de
réalité



Évidemment ce qui est dans le rayon de ma bibliothèque n'est pas
accessible au SDF qui vie dans la rue d'ou je me questionne y aurait il
des élus dans ce monde qui on accès aux clés de la liberté

Et il semble que ce soit l'argent et les honneurs qui font la difference entre un élus bien palpable et un élus plus aérien



evidemment j'avais proposer a salamandre des option pour pouvoir acheter son livre, n'ayant pas de chequier ou de carte bleu

sur le fond ce n'est pas pour le contenu du livre, mais juste pour l'aider a vivre du fruit d'un travail

il semble que ce n'est pas ce qui prime , en fait salamandre veut
plus que vendre, il veut la gloire, il est the king de son ignorance du
sait tout

il en a découvert une facette , laissons lui le temps de manger le pain noir de l'autre---" a savoir l'ignorance"



il me rappel mon adolescence

ou je disais "je sais" en veut tu que voilà a tout ceux qui m'adressaient la parole

hors je ne savais déjà plus lorsque je croyais savoir .

mais salamandre n'est pas de cet accabit , lui il sait

il en est passé des homme sur la terre, des créations de tout ordre , même des basculement de pôles et des raz de marée



mais salamandre lui il sait, il viens de trouver la pierre philosophale.



il est la pierre d'angle et la clé de voute de l'humanité tout entiere , car il sait

il n'a pas tord , encore faut il qu'il le voit qu'il a dans ses gênes l'Adam , la chute et la roue de secours d'une main tendue

mon cher salamandre au risque de te décevoir, je sais d'ou je viens et je sais ou je vais

Que salamandre ne voit pas là une raillerie , s'est juste une projection auquel je ne m'attache plus



tout developpement sur ce topic n'est jamais hors sujet , il me
ramene au post initial du questionnement qui me ramene a la conclusion
que je ne m'appartient pas

"Dernière édition par pop-corn le Mar Déc 11, 2007 4:13 pm; édité 7 fois"

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Satyneh le Mar 28 Avr - 0:13

#27: Auteur: EasyF, Localisation: Paris 19
Posté le: Mar Déc 11, 2007 4:51 pm


Il y a des déviations on dirait de ce topic vers FR 1er ce qui laisse penser qu'un lien

s'établit sur la base des prétentions des uns et des autres à vouloir éclairer l'histoire

de ce bi-millénarisme chrétien qui nous laisse sans voie d'accès rapide au firmament

autrement que par un retour à la maitrise de son esprit, car il semble que ce soit la

voie royale, les discours partiaux sur l'histoire ne sont que du vent qui agite ses pages,

sur lesquelles il est possible de réécrire, d'annoter, de rayer sans fin au rythme de

ses préférences et de ses tendances, sans que ce soit un terrain de bataille où vont en

core se mener des guerres idéologiques et des tentatives de coercition mentale. Puis

que nous sommes désormais libre de par le trans-net d'infirmer ou de détruire toute

affirmation sans devoir prêter allégeance à qui ce soit, saisisons alors cette chance

unique de ne pas être enchainés à des versions manipulatoires de l'histoire et soyons libres

de toute interprétations qui ne sera que transitoire et créatrice de courants qui la

vivifie, et lui donne la force nécessaure à son renouvellement puis tournons la page et

écrivons la suite dont nous sommes désormais les auteurs et les créateurs et non des

créatures assujetties à des courants insipides et dictatoriaux qq soient et d'où

qi'ils viennent, d'initiés patentés ou de pseudo-intiés aveuglés par leur suffisance et

leur manque de latitude, qu'il faille les vénérer pour les grandir et les hisser de leur

petitesse aux nues de leur perdition toute en désolation et perte de lumière dans la

chute en avant que l'orgueil ouvre comme un gouffre insondable et sans limites autre

que celle de la mort et de l'oubli, qui même par la postérité se révèle être le vide et le

néant puisque rien de ce qui refait surface ou reste à la connaissance de l'histoire

n'a de vie puisque tout est consommé sur cette terre dans la fournaise du temps qui

balaie chaque seconde toute prétention, excepté celle de la lumière de notre esprit

qui lui est anhistorique et intemporelle donc omnisciente !!!!







Tout les discours intercalaires ne sont que des marques pages, des arrêts sur images,

des fixations qui sont régressives et bloquent l'accès à l'information "divine" de type

providentielle, qui est hors du champ de la manifestatiion, et toutes les intentions vien

nent de là, avant de s'incarner dans le champ du manifeste comme effets de nos pro

jections et de nos tendances particulières gravées comme des sillons sur le courant de

conscience qui s'établit en tous points de l'univers à tt instant, et qui ferait de nous

des êtres omniscients si nous n'étions pas aveuglés par notre suffisance et notre

orgeuil qui se manifestent à des degrés + ou - patents et inévitables !!!!







La clé est de ne pas se prendre au sérieux sur des points qui ne méritent pas + que ça

que nous les grosissions pour en faire des mondes, puisque nous sommes tous sur le

même vaisseau Terre qui est une poussière dans l'univers, mais sur laquelle nous nous

prenons pour les maitres du monde, alors que c'est de maitrise de notre esprit qu'il

échoit si nous voulons nous affranchir des limites imposées par l'esprit conceptuel qui

tue toute tentative de libération !!! Il semble que ce passagre soit l'occasion de nous

renouveller et d'atteindre à la perfection de nos tendances morbides nées de la peur

de la mort et de l'oubli. Et si certains n'aspirent qu' à la gloire et à la reconnaissance

par les autres, incapables qu'ils sont de se connaitre eux-mêmes que dans l'assenti

ment des autres alors qu'ils poursuivent leur progression sans nous imposer leurs

désiratas infantiles et fassent preuve d'un minimum de distanciation qui elle seule évite

l'aveuglement et la suffisance qui sont les marques de l'ignorance de la liberté naturel

le de l'esprit qui peut se passer de maitre une fois qu'il est clair qu'il en est bien ainsi

de sa nature lumineuse dont nous sommes les dépositaires éclairés en tt point de

quelque ligne que ce soit et qq soit sa direction car ce ne sont que des concepts !!!!!







........................................Easyf......................................................

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Christianisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum