Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Aller en bas

Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:27

Satyneh
Modérateur



Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1982
Localisation: Sud-Ouest

Sexe: Femme


Je me suis permis de rassembler les messages qui
relatent les étapes de la pratique proprement dite, ceci pour moi-même
entre autre afin de les avoir directement sous les yeux :

Ventilo a écrit:
Bon allez on rentre dans le concret, le palpable.

Il vous faut un bâton. Un bâton long de deux mètres environ. Il doit
être rond de section ou à peu près et très droit. C'est important la
droiture!!

Il doit avoir un diamètre de section compris entre 3 et 5 cm en fonction de la taille de la main.

pour en trouver il faut aller au rayon tringle à rideau d'un
quincailler. Bien sûr un bâton fait sur mesure par un menuisier avec du
bois comme le chêne serait le mieux (pour les européens).

Ce bâton c'est votre outil, votre allié.

Il y a plusieurs postures possibles. Debout; les jambes fléchies; assis sur ses talons.

L'exercice consiste à faire travailler le bas du dos en exerçant un
porte à faux important au niveau du sacrum et des lombaires tout en
relâchant le haut du corps.

Attention!!!! j'ai dit PORTE à FAUX donc DANGER, la pression
exercée sur les vertèbres est très importante. Il faut donc faire les
exercices en douceur sans forcer.

Dans un instant je vous donne l'exercice en question. En sachant qu'il vaut mieux être aidé, au début.
Ventilo a écrit:
Alors
voilà un nouvel élément. attention pensez à faire un peu d'échauffement
et ne le faite que si vous êtes au calme, et en confiance. Sinon, je
vous le déconseil fortement.

Le bâton peut être une tringle à rideau en bois, en sapin, toute
simple,mais épaisse de trois à cinq cm. Une grosse tringle à rideau
quoi! 2 mètres de long environ.

Nous allons commencer par la posture debout.
l'important c'est d'être cool relax. on tient le bâton par une extrémité avec les deux mains comme si on tenait une épée.
Le bâton repose sur le sol devant vous, vous le tenez par une extrémité dans vos mains.
Vous allez soulevez le bâton et le monter verticalement au dessus de vous.
Vous avez les bras tendus vers le ciel, la tête retombe en arrière sans tension, les épaules sont relâchées.
Vous restez tendu vers le haut, vous devez rechercher la
verticalité, vous pouvez monter sur la pointe des pieds, vous vous
étirez vers le haut, tout votre corps est étiré vers le ciel, vous
bougez, vous perdez légèrement l'équilibre, vous essayez de conserver
la verticalité le plus longtemps possible, vos bras brûlent, tout votre
corps vous rappel les tensions qu'il a emmagasiné au fil du temps.

Vous êtes tendu vers le ciel mais vous êtes relâchés, les épaules,
la tête, les avant bras. Seul les jambes, les mollets, les chevilles
sont tendus. le bassin est gainé, les abdos et les dorsaux sont
toniques mais pas tétanisés.

Vous allez laisser le poids du bâton entrainer le haut du corps
vers l'avant, le haut du corps se penche vers l'avant. Votre buste
avance vers l'avant, vos bras descendent, vos épaules sont détendues
vous allez essayez de trouver l'horizontalité, tendu vers l'avant. Vous
avez les bras tendus, le bâton dans les mains tenu horizontalement
devant vous.

A ce moment c'est votre bassin, vos vertèbres lombaires qui
supportent le poids de votre buste, plus le porte à faux du bâton. la
pression est forte, vous restez tendu vers l'avant et horizontalement
quelques secondes, vous respirez normalement, vous suivez tous ce que
votre corps fait en réaction à cet effort. Vous restez calme, vous ne
vous précipitez pas. vos pied sont bien posés sur le sol, les jambes
sont légèrement fléchies, les fesses sont sorties vers l'arrière, vous
pouvez relever les doigts de pieds, ils sont libres de leurs
mouvements.

Vous allez ensuite remonter verticalement, vous allez chercher la
verticalité tendu vers le haut, étirez vous en montant sur la pointe
des pieds, loin, loin, vers le ciel puis vous redescendez doucement,
progressivement vers l'horizon en dessinant un bel arc de cercles.
puis vous remontez, etc, etc

le corps s'adapte très bien au répétition mais vous devez le faire
en douceur en prenant votre temps. Pas de précipitation. le danger se
trouve dans la précipitation.

Vous pouvez le faire 20 mn. Verticalité/horizontalité.

Ensuite, une fois les 20 minutes écoulées faites une pause. prenez
une position confortable, ou en demi lotus si vous pouvez. Restez calme
10 à 15 mn et reprenez doucement une activité.

30 à 35 mn de cet exercice s'il est bien éxécuter va enclenché un processus d'activation de l'énergie.

Je n'ai pas dit que ça allait éveillé la kundalini en 30 mn. Cet
exercice doit être répété régulièrement le temps que le corps s'adapte.
Je ne peux pas donner de temps, c'est fonction des gens, mais c'est la
voie de l'éveil de la kundalini .

Ce n'est pas encore la plus puissante mais chaque chose en son temps.
pensez au danger que représente cet exercice, ce n'est pas un jeu, c'est très sérieux.
Ventilo a écrit:
Oui, les personnes qui lisent et qui ne savent pas ce qu'est un échauffement ne doivent pas faire cet exercice.
Je dis et je répète: attention, danger!! pour les vertèbres, les disques, les pincements en tout genre.
(...)
Je donnerai la suite du mouvement un peu plus tard. En attendant
penser à assouplir le bassin en laissant tomber le haut du corps vers
le sol? Essayé de poser vos main sur le sol.
vos genoux sont légèrement fléchis, le haut du corps est
complètement relâché, vous laissez pendre vos bras vers le sol, laissez
faire la gravité, ne vous y opposez pas. restez comme ça quelques
instants, 2 à 3 minutes.
Pour remonter, faites attention à vos vertèbres. Pliez les genoux
et remontez doucement en déroulant la colonne vertébrale, vertèbres par
vertèbres. Jusqu'à ce que vous soyez redressé.

respirez normalement. VOTRE VENTRE EST SORTIE, VOUS ETES UN BEBE.
PENSEZ AU VENTRE DU BEBE, REGARDEZ LA POSTURE D'UN BEBE QUI VIENT
D'APPRENDRE A MARCHER. C'EST CETTE POSTURE QUE VOUS DEVEZ RETROUVER
Ventilo a écrit:
Deuxième exercice

assis sur vos talons,les jambes légèrement écartée en V. On monte
verticalement avec le bâton, on cherche la verticalité, on s'étire vers
le ciel et on va descendre lentement , très lentement, on va chercher
loin devant, les bras tendus, on descend en faisant un arc de cercle,
jusqu'à trouver l'horizontalité. On reste un instant et on remonte
doucement toujours en faisant un bel arc de cercle, en relâchant les
épaules et la tête. les fesses restent sur les talons.

La respiration maintenant.
Lorsqu'on monte on inspire. lorsqu'on cherche la verticalité on
respire normalement et quand on est prêt à redescendre on prend une
inspiration et on expire doucement, progressivement. la respiration
suit le mouvement. lorsque nous arrivons à l'horizontale ou légèrement
au-dessus de l'horizontale nous bloquons notre respiration pour bien
gainer la ceinture abdominale.
et on remonte en inspirant, etc
Ventilo a écrit:
Oui, c'est vrai un croquis ou des photos seraient mieux.

On est pas accroupi mais assi sur ses talons. La plante des pieds
vers le ciel. Il faut faire ça sur un sol meuble car ceux qui n'ont pas
l'habitude vont souffrir légèrement.

le dos n'est jamais rond, il est bien droit et le buste est légèrement penché en avant.
C'est le même exercice que celui d'avant ou on est debout. On tient
le bâton par une extrémité et on monte verticalement et on redescend
horizontalement doucement sans précipîtation.

On fait ça 20 mn par jour et vous ne tarderez pas à en ressentir les effets bénéfiques.

Si vous pratiquez doucement et que vous laissez votre corps s'adapter doucement.
On se précipite pas le temps n'a pas d'importance.

je répète bien: le dos est droit, les épaules sont relâchées, les
bras sont tendus, le bâton est tenu par une extrémité à deux mains et
on monte doucement puis on redescend jusqu'à un peu au dessus de
l'horizon. On reste un instant en bloquant la respiration et les abdos
et on remonte chercher la verticalité.
(...)
Ventilo a écrit:
Allez quelques photos pour aider.

En un: les mains lorsqu'on danse son très importantes. Bien ouverte vers le haut.



le corps tendu vers le ciel on oscille de droite à gauche. On peut
laisser son corps aller et venir naturellement on ne force pas.
Attention ne forcez pas!!






Maintenant l'exercice avec le bâton. On va chercher la verticalité et on descend.










Puis, on remonte. On fait plusieurs aller-retour pendant 20mn

maintenant, le même exercice assis sur ses talons:





Méditation active, prière dynamique....

On agit sur le sacrum et le bassin, éveil de kundalini....
Ventilo a écrit:
Il faut aussi un bâton qui soit proportionnel à notre masse musculaire. Un gars avec une grosse masse musculaire doit avoir un bâton assez lourd pour éviter qu'il puisse le soulever par la seule force musculaire. Il faut que les muscles lâchent prise et que le bâton soit soulever avec la volonté. Mais au bout de dix minutes si vous ne ressentez pas de fatigue musculaire c'est que le bâton est trop léger. lorsque la fatigue musculaire s'installe c'est là que le vrai travail commence. Il faut continuer et persévérer. C'est la volonté et l'intention qui prennent le relais.
Ventilo a écrit:
Pour élever son énergie on peut pratiquer des exercices qui sont moins sévères pour le dos.

On peut pratiquer assis en gardant le dos droit et en inclinant
légèrement le buste vers l'avant. les bras sont légèrement tendus vers l'avant avec les mains tournées vers le ciel comme si on voulait donner quelque chose.

Il faut tenter de rester le plus longtemps possible dans cette position en soufflant avec le ventre.

décontracter un maximum les muscles, se reposer un instant en abaissant les bras, puis recommencer plusieurs fois.
une demi/heure chaque jour en fraction de dix ou quinze minutes apportera un regain d'énergie.

Les anciens qui ont beaucoup de pratique n'ont besoin que de
quelques minutes et de quelques micro-mouvements du bassin pour
atteindre la pleine énergie.
Il faut persévérer et pratiquer cette exercice comme un méditation.
Ventilo a écrit:
Une indication extrêmement importante.

pour entrer dans la perception "expansée" ou dans un monde plus subtil, il faut élever son énergie au delà de la norme commune.

je m'explique. Lorsque nous sommes actif nous utilisons une
certaine quantité d'énergie pour agir. l'astuce consiste à aller au
delà de ce que nous demande ou impose notre société.
un exemple: lorsqu'un sportif veut améliorer ses performances, il doit
répéter inlassablement le même geste jusqu'à ce que ce geste
s'automatise et que le corps s'adapte à la charge qu'il doit supporter.
Ici, nous appliquons se procéder à la conscience.
En effet, la conscience est une fixation sur le mode de perception
dominant. Nous nous proposons de dépasser le mode de perception
dominant en permettant une dissolution de la conscience telle qu'on la connait.
Pour cela; il faut répéter les exercices au-delà de notre
résistance ordinaire. Nous devons nous dépasser psychologiquement et aller dans l'au-delà de nous même.
Passer le cap de notre propre limitation et entrer tout à coup dans un autre monde.
Traduction temporelle de l'exercice: illimité. Faite le le plus longtemps possible.

Câler une journée ou un week-end et faites le sans s'arrêter plus de 10 minutes, continuer, continuer, continuer.

le corps et l'esprit s'adapteront à la charge et dépasserons la condition dans laquelle nous sommes bloqués VOLONTAIREMENT.


Ceci étant fait, et étant donné que les échauffements sont
primordiaux, est-ce que tu pourrais s'il te plait Ventilo nous donner
des exemples détaillés des échauffements que tu préconises pour cette
pratique, lorsque tu en auras le temps ?


Dernière édition par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:49, édité 1 fois

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:28

Ventilo
Site Admin



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 883

Sexe: Extra-terrestre plutôt mâle

Bon alors, l'échauffement doit se faire dans la douceur et la concentration.



Commencer par le bas du corps, les pieds, les chevilles, les genoux.



plusieurs exercices sont possibles, mais vous pouvez commencer par vous
mettre sur la pointe des pieds puis, mettre les pieds à plat, sur la
pointe des pieds et à plat....ainsi de suite, 20 fois. Vous pouvez
aussi bien sauter à la corde ou marcher, ou courir mais toujours en
décontractant le haut du corps.



en DE-c@n-TRAC-TANT le haut du corps. le haut du corps étant la partie qui se trouve au dessus du nombril.



Puis, on échauffe les genoux. On serre les pieds l'un contre
l'autre et on plie les genoux sans décoller les talons du sol. Le faire
10 fois ou plus. ensuite on tourne les genoux. on plie les genoux en
tournant une fois vers la droite et une fois vers la gauche,
alternativement, 10 fois ou plus.

On peut faire aussi le charleston. On écarte les genoux sans
écarter les pieds et on les ramène. On plie les genoux en les écartant
puis on les ramènes et on se redresse. On plie les genoux en les
écartant puis on les ramène en se redressant, etc, 10 fois.



Voilà pour se soir.

Je donnela suite dés que j'ai un instant.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:29

pop-corn
Socrate



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 3063
Localisation: Herault

Sexe: Je ne sais pas


le récapitulatif



Ventilo a écrit:Il s'agit d'une communication particulière, une communication directe avec....une énergie créatrice et organisatrice.

Après avoir réalisé un silence intérieur, nous laissons la place à un
immense vide, un espace si vaste qu'il embrasse l'univers entier. Il
nous recouvre d'une tiède quiétude, puissante et calme. L énergie qui
est présente à cet instant dépasse en puissance tout ce qu'on peut
imaginer. Nos oreilles sont les siennes, notre vue est la sienne, notre
corps est à elle. la mère de l'univers voit, parle, entend à travers
nos sens.

Lorsque nous lui laissons la place, elle nous enseigne et nous renseigne sur ce qui nous entoure et nous guide dans le monde.

Elle est présente en nous derrière notre inconscient ou notre
subconscient, elle voit plus loin, plus vite, elle ne connaît pas le
temps.

Lorsque nous nous laissons guidés, tout ralenti, tout est
"stromboscopé", comme en pointillé pour nous laisser une éternité entre
chaque mouvement entre chaque mot, chaque geste.
Nous sommes en reconstruction permanente, c'est elle qui maintient la
cohérence de l'édifice par son amour pour ses enfants. Oui, je sais, ça
fait un peu catho ou new age mais il semble bien que l'amour soit un
liant puissant dans la cohérence vie/matière.

Basculer, profondément dans les bras de la source, basculer dans le
monde magique et enchanté de notre monde et évacuer dans les commodités
de l'histoire l'affront de l'enfant gâté qui n'en fait qu'à sa tête.

Mais, à la fin, la toute dernière fin, l'enfant fond en larme et demande pardon à sa maman.

Fermer les yeux, faites terre (taire) votre mental, laisser le soleil chasser les nuages pour laisser place au ciel bleu.

Elle est là, avec toi.

Il n'est pas question de méditation dans une posture donnée mais d'un état d'être à chaque instant. En voiture, au boulot, etc.

C'est un état répertorié et connu et reconnu par les plus grands.
L'amour dont il est question ici, n'a rien à voir avec une émotion,
c'est une énergie de cohésion. Sans elle, semble-t-il, aucun atome,
aucune molécule, aucun être vivant ne pourrait survivre. L'amour est la
clé de l'être, sans elle nous devenons vulnérable aux maladies du corps
et/ou de l'esprit.

L'amour est une sorte de "colle universelle".

Lorsque nous sommes redevenu un petit enfant, nous vivons chaque
instant dans les bras de notre mère. la source primordiale, l'origine
de toute vie.

Elle nous protège et nous guide, nous surmontons les difficultés avec plus d'aisance et de détermination.

Nous ne subissons plus les agressions extérieures, nous devenons l'autre et il devient nous.

C’est une certaine façon d'exprimer ce qui peut être expérimenté.

Quand je dis: "lorsque nous sommes redevenu un petit enfant", cela veut
dire que nous sommes enfin nous-mêmes, libérés des certitudes et des
fixations, nous sommes plus spontanés plus ouvert.

Lorsque nous sommes attachés aux choses, aux êtres, aux
événements, aux situations, nous souffrons et nous sommes agis par ces
fantômes.

Lorsque nous sommes libérés de ces fantômes qui hantent notre esprit,
nous découvrons la joie et le bonheur. Et même si nous vivons des
moments éprouvants, ils ne sont jamais tristes, car nous avons la
réponse en nous.

La réponse est une perception particulière, que je vais tenter d'expliquer.

Notre perception générale du monde, notre état d'être ou notre état
d'esprit, n'est pas figé, il peut changé et "voir" la réalité du monde.
Nous percevons intérieurement, nous comprenons profondément en nous la
nature des choses et leur fonction. Nous percevons le "code source"
comme neo dans matrix, nous percevons la trame de fond de toute cette
histoire et nous prenons conscience de notre "inexistence" de notre
"éphéméritude" (néologisme évocateur), de notre condition d'étincelle
parmi un grand feu de joie.

Lorsque nous avons compris au fond, au tréfonds de nous même, dans
chaque molécule de notre corps, que nous ne sommes rien, alors une
immense joie nous submerge et nous sommes libéré du fardeau d'être
quelqu'un séparé des autres.

Je crois que nous ne nous comprenons pas.

Je ne parle pas d'une réflexion intellectuelle, d'une discipline que
nous devrions suivre pour être et paraître détaché ou bien s'imposer,
par la volonté, d'agir d'une certaine façon.
Non, je parle d'un état sans contraintes, un état normal, naturel, qui se suffit à lui-même.

Il n'y a ni attachement, ni détachement, il y a la source avec soi, avec nous, avec vous.

Il s'agit d'un état d'être quotidien et permanent

Abordé le sujet sous un angle différent. L'angle est très important car
c'est lui qui influence la source. L’enfer est une création qui peut
s'avérer réelle et dangereuse lorsqu'on aborde la source du mauvais
angle.
Attention, je ne suis pas en train de dire que je suis la source. Je
dis qu'elle doit être abordée ou approchée selon un angle bien précis.

Pour préciser mon propos, il faut oublier ce qu'on connaît et ce qu'on
croit pour vrai ou faux, il ne faut rien chercher, rien forcer, il faut
mettre tous les atouts de son côté pour laisser émerger la source,
faire taire le mental et le quelqu'un, le personnage irréel qui est en
nous.

Il existe des exercices physiques très puissants avec un long bâton
droit pour travailler la verticalité et le relâchement/renforcement de
notre centre, mais sans un guide expérimenté l'accident est vite
arrivé.

Sur le forum, l'exercice consiste à "craquer" la résistance du
quelqu'un qui nous habite pour atteindre les profondeurs de l'esprit
tenter, avec la bonne volonté des interlocuteurs de plonger dans les
méandres de l'esprit.

L'état d'esprit dont je parle est un espace infini. Si pelure d'oignons
il ya , ce sont les illusions qu'il faut enlever une à une pour laisser
émerger l'espace intérieur d'où coule la source.

La méditation est un chemin d'accès, mais lorsque nous sommes parvenus
à atteindre la source, la méditation devient inutile, ou alors, elle
devient permanente.

Un point correspond à une limite définie. Or, il n'y a pas de limite,
de bords, de côtés, de courbures, rien d'autre qu'un vide infini.
Nous sommes tellement éloignés de notre nature originelle, tellement
aliénée que nous ne retrouvons cette nature qu'au moment ou nous sommes
contraint de retourner à cette nature originelle. Et encore, il y
aurait beaucoup de choses à dire sur ce sujet.

Je vais donc tenter d'expliciter la raison de ce paradoxe apparent.
Lorsque nous sommes aux toilettes nous sommes contraints au relâchement.

Le relâchement des sphincters est une obligation pour évacuer les restes de digestion.

Ce relâchement nous met instantanément en relation avec l'espace infini
intérieur ou se trouve la source. Nous pouvons communier, communiquer,
avec elle et résoudre des questions importantes en un temps record!!
Mais ce relâchement s'accompagne en même temps d'un renforcement. Ce
renforcement de la ceinture abdominale agit sur le sacrum et le bassin
qui vont ouvrir la voie à une augmentation de l'intensité de l'énergie.

Ce moment particulier est devenu aujourd'hui le moment privilégié du
"relâchement/renforcement dont je parlais dans mes messages précédents.

Cette particularité est due à nos modes de vie qui nous referme petit à petit.

Pour communier avec la source qui est déjà en nous, il nous faut être
comme aux toilettes. Relâchés, ouverts et toniques à la fois
A partir du moment ou on commence à s'imaginer quelque chose, on a tout faux.

Il ne faut rien penser, un ciel bleu doit s'installer, ne rien
chercher, les réponses vont apparaître d'elles mêmes. Au fur et à
mesure que les compétences s'affinent nous percevons les multiples
possibilités qui nous sont offertes à chaque instant. Ensuite, une fois
que la source nous a montré les différentes voies, nous choisissons en
toute liberté (libre arbitre).

Seulement, il y a un écueil à éviter c'est l'illusion d'être arrivé
et de tout savoir alors qu'on ne fait que ressasser des mots creux que
nous n'appliquons même pas dans notre vie. Il ne suffit pas de savoir
ce qu'est le grand véhicule ou je ne sais quoi d'autres si nous
continuons à asséner des " tout se vaut", "tout est dans tout et
réciproquement".

Non, le libre arbitre n'est utile qu'a la condition ou nous percevons
effectivement les différentes voies qui s'ouvrent a nous et pas des
impasses illusoires.

Aujourd'hui, ces mots paraissent vides de sens parce qu'il ne sont pas
lié à un mouvement collectif. Si nous pouvions connaitre la puissance
d'un mouvement collectif dictée par les multiples voies, les multiples
choix, les multiples futurs possibles et potentiels que nous ouvre la
source et sa réalisation dans le monde matériel, nous assisterions à un
mouvement d'une puissance encore inégalé.

Il était question dans un fil précédent d'objets qui nous éloignaient de notre nature originelle.

Parmi ces objets il y en a un qui nous conditionne depuis la
naissance jusqu'à la mort. Et cet objet nous l'utilisons tous les jours
car, tout notre mode de vie est conditionné par son utilisation sous
toutes ces formes.

je vais peut être étonné mais cet objet, c'est la chaise!!

La chaise une invention maléfique car elle referme le bassin et bloque
les hanches et le sacrum. Nous perdons notre mobilité naturelle et nous
nous éloignons de notre nature originelle.

Un grand nombre d'entre nous font une grande consommation de la chaise
ou du fauteuil. Ils sont par conséquent devenu « homme-chaise » ou des
"hommes fauteuil" en passant presque 10h par jour dans cette position.
Si nous n'effectuons pas des compensations nous courons le risque
d'utiliser notre libre arbitre sans repères, sans ancres sur lesquels
nous appuyer.


Dernière édition par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:37, édité 1 fois

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:30

pop-corn
Socrate



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 3063
Localisation: Herault

Sexe: Je ne sais pas



Ventilo a écrit:Le pire, dans tout cela c'est que plus nous avançons dans la hiérarchie
du pouvoir et plus nous restons assis. Certains ne peuvent même plus
allonger les bras, leurs coudes restent dans la position des
repose-bras de leur fauteuil, leur dos est voûté parce que les muscles
ont été remplacés par un dossier.
Si nous utilisons une chaise régulièrement alors nous avons besoin de
compenser par des exercices pour retrouver l'équilibre qui permet la
communication avec la source. la chaise referme le corps et crée des
tensions dans le bas et le haut du dos et empêche la libre circulation
de l'énergie.

Nous pouvons donc, avancer sans trop nous tromper que nos
comportements, nos postures conditionnent notre communion,
communication avec la source.

il existe des exercices simples qui peuvent aider à relâcher/renforcer.

Commencer par relâcher la tension au niveau du ventre, comme si on
relâchait juste cette partie du corps. Un peu comme si on allait faire
pipi mais sans faire.
Au départ il risque d'y avoir des fuites!! mais nous sommes tellement
coincé du ventre qu'il faut s'entrainer un moment avant de relâcher
vraiment. Sauf, si on est déjà relâché à ce niveau. Ensuite, pensez à
marcher relâcher, s'accroupir, se relever, etc.

En fait, il faut faire l'inverse de ce que demandent les sports de remise en forme.

Sortez le ventre, sortez les fesses, laissez votre corps bouger naturellement.

Bien sûr, vous verrez que ces postures ne correspondent pas au canon de l'esthétique ambiante.

On nous a imposé depuis l'enfance à rentrer le ventre.

La femme enceinte à accès à la source plus facilement qu'aucun autre.
Cette période est exceptionnelle, lorsqu'elle se passe bien, bien sûr.
Dans la majorité des cas cette période se passe bien et donne à la
femme une grande puissance. La période des règles donne aussi un accès
particulier à la source.

On peut dire que les femmes ont un accès privilégiés à la source
car elles possèdent des impératifs naturels qu'aucun conditionnement
culturel ne peut déformer.

L'homme en revanche, est la proie parfaite de l'aliénation par des certitudes illusoires.

Je ne dis pas que les femmes ne le sont pas aussi, mais qu'elle ont des
moments de leur vie qui permettent de s'en échapper. Si elle le désire.

C'est aussi, peut être, pourquoi l'homme à asservi la femme depuis des millénaires.

Lorsque nous sortons le ventre et les fesses, nous décontractons le
centre principal de notre corps, notre équilibre et notre énergie.
Ensuite, nos jambes fléchissent légèrement pour que le haut du corps repose totalement dessus.

Le haut du corps, quant à lui, est totalement relâché.

La femme enfante, le ventre est le centre de la volonté et de
l'énergie, l'énergie sexuelle n'est pas l'énergie de vie, elle n'en est
qu'une fraction, la sublimation n'existe pas. s'abstenir sexuellement
est une aberration .la mortification du corps est une perversion.

Le comportement conforme avec la source consiste, semble-t-il, à contrôler son énergie.

A l'utiliser naturellement sans boulimie ni compulsion.

l'important c'est l'engagement et l'intention pour donner le maximum.

le rôle des hommes et des femmes est brouillé depuis des millénaires et la timide libération n'a rien arrangé.

Il semble qu'il existe des règles simples qui se mettent en place naturellement.

L’homme et la femme partagent des tâches communes comme l'entretien
courant, domestique, matériel et l'activité professionnelle politique,
philosophique, dans ce sens l'homme et la femme sont égaux.

En revanche, c'est l'ordre naturel qui n'est pas respecté.
L'organisation de la société est à l'envers, cul par dessus tête, voire
même, dans le désordre, cul à la place de la tête.

Tout est basé sur l'antériorité. La possession, la propriété des biens
et le parasitisme, pour ne pas dire vampirisme, des jeunes générations.

En clair, on souhaite avoir des enfants, on les protège, on les soigne,
on leur laisse faire tout et n'importe quoi lorsqu'il sont jeunes et
nous les abandonnons a l'âge adulte à l'hydre monstrueuse de
l'antériorité.

L'antériorité, le monstre horrible, qui consiste à rendre les logement toujours plus chers, les terrains, les biens, etc.

l'antériorité de propriétés qui consiste à monopoliser des niches
économiques, des postes, des positions, des brevets, etc., qui rejette
ceux qui n'ont rien, des jeunes comme des vieux qui n'ont pas su ou
voulu monopoliser et parasiter.

L’antériorité, le "j'étais là avant, donc tu dois me donner une compensation" est la pire hérésie que l'humanité ait connue.

La vérité, les peuples qui étaient proches de la source la connaissait.
Les cheyennes d'Amérique nous ont laissé ceci en héritage

"Nous le savons: la terre n'appartient pas à l'homme, c'est
l'homme qui appartient à la terre. Nous le savons: toutes choses sont
liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre.
L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu.
Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même."
Seattle, chef indien Suquamish


La source est en nous, c'est fait, c'est une évidence. En chacun de
nous. La source s'exprime différemment, c'est la diversité qui
s'exprime.

Nous pouvons développer une communion plus poussée et plus forte. Pour
cela, il faut poser ses valises et arrêter les évidences, pour passer
l'étape suivante.

Il s'agit de découvrir en soi un flux d’énergie

Comment faire pour sentir qu'on est en communion/communication avec la source?

Descendons donc du côté du sacrum et attardons nous un instant
autour de lui. Les hanches sont reliées au sacrum par du cartilage
souple. Cette articulation rudimentaire est très importante car elle
permet au sacrum et aux vertèbres "ancestrales" qui le compose de se
mouvoir légèrement.

Certains d'entre vous ont sans doute entendu parler de la ki-machine
qui consiste à faire bouger les hanches et le sacrum par vibration ou
mouvements courts plus ou moins rapides.

Le but de ces mouvements étant de renforcer l'énergie.

Ainsi, lorsqu'on a le sacrum libre de se mouvoir nous ressentons une
sensation particulière. Une sensation agréable comme si on étirait
légèrement nos muscles au réveil le matin.

Cette sensation s'accompagne d'une deuxième sensation particulière.
L’énergie se déploie à partir du sacrum et monte doucement en flux
régulier vers le sommet du crâne.

A ce moment, nous sommes reliés à la source comme une antenne de poste de radio.

L'analogie est très réductrice et ne correspond que très partiellement à la réalité.

Cela fait de nombreuses années que je cherche à comprendre le
fonctionnement de ce phénomène et ma conclusion provisoire est la
suivante: Le sacrum est composé de terminaisons nerveuses (axones),
donc le cerveau commence ici. Les axones qui sont des fibres nerveuses
comme des câbles ou des fils électriques conduisent l'influx nerveux
mais aussi l'énergie. C'est la partie matérielle du phénomène. En
parallèle, simultanément l'énergie circule de la source vers nous. La
source étant probablement la trame sur laquelle nous nous incarnons.

Il y a donc une dimension énergétique subtile et intelligente qui
transcende l'espace/temps et la matière. Cette énergie à la
particularité de s'écouler en nous en passant d'un état à un autre. De
l'éther à la manifestation, si j'osais !!

Cette énergie monte le long de la colonne vertébrale et immerge
littéralement notre esprit par sa chaleur et nous accompagne à chaque
instant.

Qu'on ne dise pas que ça ressemble à telle ou telle chose connue, je le sais déjà.

Qu'on ne me dise pas que je raconte des salades et que je suis un
novice, si on ne veut pas avoir droit à un jugement de valeur.
Qu'on ne me dise pas que tout le monde éprouve cet état, je sais que c'est faux.

J’utilise les termes centré, décentré, recul, distanciation, ils me
paraissent judicieux. Si des manipulateurs les utilisent c'est parce
qu’ils ont un pouvoir d'évocation important.


Dernière édition par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:34, édité 1 fois

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Satyneh le Dim 26 Avr - 19:30

pop-corn
Socrate



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 3063
Localisation: Herault

Sexe: Je ne sais pas
Ventilo a écrit:L'erreur, c'est de dire: la source est en nous, on n'a pas besoin de
technique, de rituel, de répétition pour atteindre la source, etc.


Oui, c'est vrai elle est là en nous mais il y a un filtre qui nous la
cache. Ce filtre on ne peut pas le décoller seulement par le mental et/
ou la prière et/ou le voeux pieu.


Il y a des gestes, des habitudes à prendre pour nous aider.



Nous avons été tellement conditionné à nous différencier que quand nous
nous regardons, nous nous regardons de la tête au pied. Alors que, le
regard naturel est globalisant et légèrement flou. Un être réellement
humain ne regarde pas précisément quelqu'un, il le ressent, il ne le
dévisage pas et ne le regarde pas dans les yeux. Son regard est diffus
et embrassant.



Exercice : Tu t'étires vers le ciel avec les paumes des mains et
les doigts ouvert en éventail. Tu t'étires le plus loin possible en
relâchant la tête et en la laissant tomber vers l'arrière. Maintenant
trouve la verticalité, le point d'équilibre de ton corps tendu
verticalement. Reste -y le plus longtemps possible puis tout en étend
étiré main ouverte paume vers le ciel, tête détendue vers l'arrière,
les yeux ouverts, tu te balances légèrement de droite à gauche en
partant du bas du dos. Toujours bras tendus, c'est très important. Tu
peux aller vers l'avant aussi. Donc léger balancement de droite à
gauche et vers l'avant en essayant de n'utiliser que les muscles
utiles. Les muscles des épaules se relâchent, le cou, le haut du dos.
Seuls les muscles lombaires et des avant bras sont sollicités. Si tu
n'as pas le tonus suffisant au niveau des lombaires, il va falloir les
renforcer. Surtout ne va pas vers l'arrière pour le moment. Relâche le
plus possible et fait des petits balancements avec peu d'amplitude.
Fait le le plus longtemps possible, jusqu'à ce que tes muscles
chauffent et que des douleurs apparaissent. Recommence aussi souvent
que tu le souhaites. Tu vas faire circuler l'énergie. Ne t'attend à
rien et laisse faire la nature.



Juste se concentrer sur la posture. pas de distraction surtout, il
y a un risque au niveau des vertèbres lombaires. Il faut être
concentrer sur ce qu'on fait et être dans un endroit calme. On ne doit
pas être surpris ou dérangé par quelqu'un.

Tendu vers le ciel....verticalement, ensuite....on danse avec le ciel.



Assis, debout, en marchant, on tend les paumes devant soi, vers le haut ou devant soi.



Le mieux c'est debout. On tend les bras verticalement, vers le
haut. les paumes vers le ciel, sur la pointe des pieds (si possible) on
se balance de droite à gauche a partir des hanches comme si nous étions
une corde tendu et que nous l'étirions à partir des hanches. N'allez
pas en arrière c'est trop dangereux. Il faut un guide pour cela.
Faite le doucement en laissant le corps le plus libre possible,
lentement, on balance le haut du corps, en gardant l'équilibre, de
droite à gauche. Vous allez peut être vous déplacer, c'est normal pour
conserver l'équilibre. Faites le, le plus longtemps possible.
Soyez créatifs! Dansez avec le ciel, essayez de l'attraper. Les paumes sont tournés vers le ciel et peuvent pivoter.



Les mouvements de balancement étirés vers le haut active l'énergie. Il
existe des variantes plus puissantes mais, je ne peux pas vous les
livrer. Elles doivent être guidés.

je vous livre un moyen d'activer l'énergie, pas celui de ressentir avec ce que j'appelle les tentacules.



Pour cela, il ne faut rien attendre, rien chercher. Juste retrouver
la posture d'un petit enfant. Tout dépend de la distance à parcourir,
mais ressentir l'expansion d'énergie après dix minutes me parait un peu
court! Il faut s'adapter à cette danse, qu'elle devienne fluide et
rapide. Pour cela il faut laisser le corps se mettre en place. Il ne
faut rien brusquer, ni rien attendre. Les choses se feront lorsqu'on
s'y attendra le moins. Pour commencer il faut y aller doucement parce
que vous pouvez risquer un déplacement de vertèbres, un pincement de
disque, ou du nerf.
Le corps est un temple, il faut le soigner et l'aimer. Aimez le, aimez-vous, frissonnez et.... dansez!

Il faut lâcher la tête, elle tombe naturellement vers l'arrière. Vous regardez donc naturellement vers le haut.

C'est juste un moyen d'activer l'énergie. Il permet d'avoir une
présence à l'instant plus pleine et plus clair lorsqu'on est en
activité. Cette danse doit se pratiquer souvent jusqu'à ce que le corps
l'adopte.
La source nous parle à chaque instant, mais pour l'entendre clairement il faut juste un petit réglage.

Ce que je propose, c'est de prendre conscience de sa puissance et de sa chaleur par l'expérience directe.



Ainsi, non seulement elle est avec nous à chaque instant mais elle s'exprime explicitement à travers nous.



Pour répondre sur l'extériorité de la source.



Il semble que nous sommes comme un ballon gonflé. nous sommes, en
quelque sorte, une extériorisation une excroissance de la source dans
un monde fait de matière. Comme un ballon gonflé dont la ficelle qui le
retiendrait serait la source elle même. Nous sommes une projection
d'elle. C'est pourquoi, je dis que nous sommes à l'extérieur d'elle.
Comme pour nous donner une autonomie.
C'est une manifestation.

Au delà de la manifestation, ne semble pas exister autre chose que la manifestation.

Seulement, la manifestation d'elle-même à l'intérieur d'elle même,
manifestant des mondes extérieurs à elle, qui y sont rattachés. Une
sorte de croissance et d'excroissance.
Nous serions des excroissances d'elle-même, des bourgeons formant un monde nouveau et des mondes probables.

C’est par le vide et par la non pensée qu'elle se dévoile. Elle est la mère.

C'est une vision possible d'une étincelle (être humain) dans un feu d'artifice (cosmos).



------------

Lorsqu'on agit à chaque instant nous effectuons une actualisation permanente de nous même ou une réactualisation permanente.



Quand on vie dans l'illusoire nous actualisons l'illusoire. c'est
pourquoi il est important de ce recentrer pour retrouver les repères
qui vont nous permettre de retrouver la réalité du monde.


lorsque nous prenons conscience de la réalité du monde, nous sommes
comme déséquilibrés un court instant, puis nous continuons notre
progressions.


Notre corps/esprit s'est réactualisé et évolue dés cet instant dans une autre réalité.



Nous pouvons actualiser notre être dans n'importe quelle réalité, dans la limite de la réalité imposée par la collectivité.



tant que nous n'arrivons pas à percevoir ces "failles temporelles"
comme l'indique monsieur Granier dans sa théorie du dédoublement, nous
restons bloqués dans un monde limité.


Une fois que nous avons compris et ressenti ces passages subtiles, nous
pouvons devenir réellement acteur de notre vie. Nous contrôlons tous
les paramètres et nous traversons la vie avec une grande maîtrise des
événements.


Ce libérer de ses illusions devient donc un objectif prioritaire
puisque sans cela nous nous réactualisons dans une fausse réalité qui
nous aliène.


Un jour j'ai gagné 4 chiffres au loto. Lorsque c'est arrivé je savais
déjà que j'avais les 4 chiffres. Comme si j'avais perçu à l'avance la
pertinence de mon choix.


Malheureux, il semble que le désir puissant de millions de gens
interfère avec notre volonté individuelle au point qu'il devient
impossible, dans ce cas, de repérer la combinaison complète.


En revanche lorsque le champ des désirs et des souhaits est libre alors
nous avons la possibilité d'influencer la réalité et de faire qu'elle
se conforme à notre volonté.


Ou, à l'inverse, de nous conformer à cette nouvelle réalité.

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Casti le Mer 29 Avr - 0:45

Comment élever son niveau d'energie...... page 7 sur 8



www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php%3Fstart%3D90%26t%3D2058+site:www.onvousdittout.com+on+vous+dit+tout:+Proximus+Oscultor&cd=22&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&lr=lang_fr" target="_blank" rel="nofollow">http://209.85.229.132/search?q=cache:Cakgx84Xeo8J:www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php%3Fstart%3D90%26t%3D2058+site:www.onvousdittout.com+on+vous+dit+tout:+Proximus+Oscultor&cd=22&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&lr=lang_fr

Casti

Messages : 91
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment renforcer son niveau d'énergie ? (derniers posts)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum